Télécom ParisTech

Électronique, physique, communications

COM101 Optique et photonique

30 heures - Renaud Gabet

Ce module est une introduction au domaine de l'optique. Au cours des dernières décennies, l'optique, qui était restée jusque-là une discipline classique a développé des liens très forts avec les sciences de l'information et de la communication. Ces liens tiennent non seulement à l'utilisation d'un formalisme similaire (l'analyse de Fourier) mais aussi à l'aptitude des ondes optiques à véhiculer et à stocker des signaux spatiaux naturellement adaptés à un traitement parallèle de l'information transportée. Ce cours a pour but d'apporter les concepts fondamentaux de cette discipline, récemment devenue l'une des sciences de l'ingénieur en télécommunications, domaine où ses applications actuelles et potentielles sont extrêmement riches. Selon les chapitres, ce cours apparaîtra comme une introduction aux phénomènes spécifiques au domaine optique ou comme une application, dans un domaine spectral particulier, des phénomènes généraux de propagation faisant l'objet de la seconde partie.

COM103 Propagation

30 heures - Christophe Roblin et Jean-Christophe Cousin

La contribution théorique fondamentale de Maxwell (1864), unifiant totalement électricité et magnétisme dans les équations qui portent aujourd’hui son nom, a constitué une véritable révolution, non seulement pour la physique théorique (et l’éclosion des grandes théories du début du XXe siècle, relativité d’Einstein et physique quantique), mais en bouleversant profondément la quasi-totalité des sociétés humaines. Ces équations permettent en effet de démontrer l’existence potentielle d’ondes électromagnétiques (EM) à même de se propager dans le vide (c’est-à-dire sans support matériel), ou dans la matière. Aujourd’hui, nos sociétés dites de l’information et de la communication reposent entièrement sur cet héritage.
Un futur ingénieur des télécoms se doit donc d’acquérir les bases de l’électromagnétisme et des phénomènes de propagation des ondes électromagnétiques (EM), même s’il ne se destine pas à en devenir spécialiste.
L’objectif de ce cours est de fournir les bases théoriques nécessaires à la compréhension des phénomènes de propagation, aussi bien guidée (« câblée ») que radio, d’acquérir les techniques essentielles de résolution de problèmes EM et de propagation couramment rencontrés dans la plupart des systèmes de communication, en s’appuyant sur un ensemble d’exemples applicatifs concrets.
Le cours repose sur une pédagogie « active », les élèves étant largement appelés à pratiquer eux-mêmes en TD et en TP.

COM105 Communications numériques et théorie de l'information

30 heures - Michèle Wigger et Philippe Ciblat

Ce cours constitue une introduction aux domaines du codage (correcteur d’erreur), de la théorie de l’information et des communications numériques. L’étudiant apprendra les notions et outils fondamentaux de ces domaines, et comment les utiliser pour concevoir et analyser des systèmes actuels de communications numériques.
Le cours sert de base pour des cours plus avancés dans les filières ACCQ, RES et SOCOM. Ces cours avancés traiteront les outils plus complexes en codage, théorie de l’information, et communications numériques qui sont nécessaires pour comprendre les systèmes futurs de communications dans les réseaux, et pour comprendre les bases des systèmes de compression et stockage distribué.

ELEC101 Électronique des systèmes d'acquisition

29 heures - Patricia Desgreys

Ce module offre une première approche de l'électronique des systèmes d'acquisition en suivant une méthode d'analyse - du système vers le composant - et propose plus particulièrement l'étude des fonctions de traitement du signal analogique et de sa conversion en un signal numérique. Les fonctions d'amplification, de filtrage et de conversion analogique-numérique sont présentées, leurs principales caractéristiques sont décrites, les composants les réalisant sont modélisés. La technique des capacités commutées, largement utilisée pour le traitement du signal analogique en temps discret, est présentée et systématiquement utilisée pour la mise en œuvre des fonctions notamment lors de travaux pratiques utilisant des composants reconfigurables.

ELECINF102 Processeurs et Architectures Numériques

27 heures - Yves Mathieu

Objectif global: la compréhension:
- des méthodes et des concepts nécessaires à la réalisation de systèmes numériques intégrés,
- de la notion de performance de ces systèmes, en faisant le lien entre le monde virtuel de la logique booléenne (les modèles) et le matériel (la technologie).
Objectif opérationnel: savoir analyser et concevoir l'architecture logique d'un "petit" microprocesseur.
Objectif culturel: à partir, entre autres, de la notion de performance, comprendre les évolutions du domaine. Les méthodes et les concepts utilisées en architecture de circuits numériques seront à la fois présentés et pratiqués, notamment au cours des TP qui sont obligatoires. Chaque séance de TP dure 2 TH (2 fois 90mn séparées d'une pause de 15mn).

PHY101 Micro- et nano-physique

30 heures - Didier Erasme et Cédric Ware

L’étudiant ayant suivi la description simple du monde quantique proposée par le cours pourra relier les spécificités des composants électroniques et optoélectroniques (diodes, transistors, lasers) aux propriétés quantiques et statistiques des matériaux semi-conducteurs.
À l'issue du module, l’étudiant sera capable de donner une explication simple des spécificités de l’objet quantique élémentaire. Il pourra expliquer les lois d’évolution déterministes de la description quantique et montrer que seule l’appréhension des phénomènes considérés par un expérimentateur macroscopique amène, dans certains cas, un caractère probabiliste à l’analyse. En outre, l’approche du comportement quantique passablement contre-intuitif – permettra d'illustrer la nécessité d’aborder un problème physique ou technologique par l’intermédiaire de la mise en place d’un modèle, que l'étudiant saura vérifier expérimentalement.