Télécom ParisTech

Candidats : Foire aux Questions

Illustration FAQ

Le domaine du numérique a le triple atout d’être

  • en forte croissance,
  • indispensable dans absolument tous les secteurs d’activité,
  • stratégique.

Le numérique diffuse dans tous les secteurs. 

Télécom ParisTech est la grande école du numérique qui ouvre à des carrières dans tous les types d’entreprises, dans tous les secteurs d’activité à travers une grande variété de métiers. En termes de débouchés, elle peut être considérée comme école généraliste. Elle prépare aux métiers du XXIe siècle.

Illustration FAQ

139 élèves issus du Concours Commun Mines Ponts  (CCMP) ont intégré Télécom ParisTech à la rentrée 2016, en 1re année du cursus ingénieur.

100 ont choisi le campus Paris, 39 le campus Sophia Antipolis (Eurecom, Sophia Tech).

Répartition par filière d'origine :

  • MP : 79 élèves (56,8%)
  • PSI : 29 élèves (20,9%)
  • PC : 26 élèves (18,7%)
  • TSI : 3 élèves
  • PT : 2 élèves

 Rang du premier intégré  :

  • MP : 286
  • PC : 159
  • PSI : 222
Illustration FAQ

D’abord les 2 choix sont excellents et mènent au même diplôme d’ingénieur de Télécom ParisTech.

À Sophia Antipolis (EURECOM) :

  • Tous les cours sont en anglais
  • 70% du corps professoral est d'origine étrangère
  • La proportion d’élèves étrangers (75%) est plus importante qu’à Paris (48%)
  • le campus Eurecom, SophiaTech (1e  technopole européenne dans le domaine des STIC), facilite les échanges avec les plus grandes entreprises internatio­nales du secteur.
  • la formation master y est organisée en 4 filières : science et génie des données, communications mobiles, objets intelligents, sécurité des systèmes de communications .
  • le site ouvre à des formations doubles compétences avec HEC.

À Paris :

  • l’offre de formation est plus large et cou­vre tous les domaines des Sciences et technologies de l’information et de la communication (STIC) ;
  • le programme des 2e et 3e années est au choix parmi 13 filières (2 simultanées sont  possibles).
  • le site ouvre à des formations doubles compétences avec HEC (management des nouvelles technologies), avec Ponts ParisTech et ENSTA ParisTech (numérique et transports), ENSAE…;
  • ainsi que des formations à l’innovation (master recherche, parcours création d’entreprises, 3e année en commun avec HEC, projets avec l’incubateur…).
Illustration FAQ

Se former à Télécom ParisTech, c'est :

  • Auprès d’excellents enseignants également-chercheurs (la recherche Télécom ParisTech est notée A+) et d’intervenants choisis en entreprise.
  • Acquérir les méthodes de l'ingénieur (dès la 1re année, 6 mois de pratique transdisciplinaire, en équipe, en mode projet et en situation professionnelle).
  • Découvrir l'entreprise au plus près tout au long du cursus : des intervenants d’entreprises viennent illustrer les mécanismes de l’innovation sur des systèmes techniques concrets, 50 visites par an sont proposées aux élèves en entreprises avec  rencontres de jeunes alumni en poste, et bien sûr jeux, stages en entreprise, soirées de networking, etc.
  • Être aidé pour construire son projet professionnel (accompagnement, mise en situation, tuteurs, parrains, bureau des stages, rencontre de jeunes alumni, ...).
  • Étudier et se préparer à travailler dans un environnement international.
    À Paris, certains cours sont donnés en anglais. À Sophia tous les cours sont en anglais. Sur les deux sites, plus de la moitié des étudiants sont étrangers avec de nombreuses activités en commun (48% à Paris ; 75% à Sophia ; 40 nationalités).
Illustration FAQ

Les droits d'inscription et frais de scolarité sont de 2600 euros par an (pour les nouveaux entrants à la rentrée 2016). Cela concerne les Français et ressortissants de l'UE (ainsi que hors UE à condition de dépendre d'un foyer fiscal en France depuis au moins deux ans ; pour les autres ressortissants hors UE, les droits et frais sont de 4600 €/an.)

Il existe des possibilités de bourses gérées par notre groupe. L’Institut Mines-Télécom (établissement public sous tutelle du Ministère de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, MINEFI) dispose de son propre système qui attribue des bourses selon les mêmes critères que le CROUS. Les bénéficiaires d'une bourse accordée par l'État et pupilles de la Nation sont exonérés des droits d'inscription et frais de scolarité.

Le service social est à votre disposition pour répondre à vos questions à ce sujet et vous aider à monter votre dossier.

Illustration FAQ

L’obtention du diplôme est subordonnée à l’obtention d’un niveau de maîtrise de la langue anglaise et d’un niveau suffisant dans une deuxième langue à choisir parmi les dix autres langues enseignées à l'École (allemandarabe, chinois, espagnol, portugais, français langue étrangère, italien, japonais, polonais, russe).

Le niveau est attesté par le succès à des tests réalisés par des organismes extérieurs à École (TOEIC, TOEFL).

L’École offre aussi une initiation à la langue des signes française !

L’enseignement des langues à l’école est un enseignement vivant et culturel ; il stimule la mobilité interculturelle et s’articule avec des activités associatives : comédie musicale en anglais, joutes oratoires, cours bilingues, soirées internationales, échanges avec des uni­versités américaines… Toutes ces initiatives contribuent à préparer l’ingénieur à interagir dans un environnement interculturel et international.

Illustration FAQ

En plus de travailler au quotidien avec plus de 50% d’étudiants étrangers, les étudiants sont encouragés à acquérir une expérience internationale, à faire leur stage ou une formation à l'étranger.

L'École participe à de nombreux programmes d’échanges avec des étudiants européens (ATHENS, Erasmus+… )

L'École a engagé plus de 160 accords ou des partenariats près de 100 universités étrangères de 1er plan (ETH Zurich, Imperial college, TUM, Berkeley, Polito) en formation et en recherche (Stanford, KAIST, NU Singapore…) permettant des échanges pluridisciplinaires (États-Unis, Canada, Grande-Bretagne, Corée, Chine...).

Des expériences internationales à la carte sont possibles en dehors d’accords préexistants car les étudiants sont recherchés et admis dans de grandes universités partout dans le monde.

Il est enfin possible de passer une 3e année complète à l'étranger et de recevoir le diplôme de Télécom ParisTech (double-diplôme).

Illustration FAQ

Oui et c’est un atout ! La 3e année peut être aménagée ou complétée, par exemple, par :

  • Un Master Recherche qui peut être suivie d’un doctorat. Télécom ParisTech est habilitée à délivrer un doctorat dans les spécialités informatique, électronique et télécommunications.
  • Doubles compétences et cursus en commun
    « Management et nouvelles technologies » avec HEC Paris ; mobilité d’au moins 6 mois avec Mines ParisTech ; « Numérique et Transports » avec Ponts ParisTech & ENSTA ParisTech ; « Numérique pour la santé » avec l'Université de Montpellier 2…
Illustration FAQ

La vie associative et la pratique du sport sont encouragées et soutenues financièrement par l’École.

  • Des créneaux sont libérés dans l’emploi du temps scolaire le jeudi après-midi.
  • Télécom ParisTech met à disposition des locaux dédiés : locaux associatifs, foyer (indépendant) avec un bar-cafétéria, une salle de fête…
  • L’École permet l’accès à ses salles, amphis, halls et équipements (pianos, court de tennis sur place).
  • Le BDE et le BDS reçoivent chacun une subvention de l’École, redistribuée à l'ensemble des clubs.
  • De nombreuses activités sportives et artistiques sont hébergées sur place à Paris (rock, salsa, body combat, yoga, orchestre, opéra...).

Le Bureau des Sports de l'École (BDS) organise ou coordonne les activités sportives des élèves et les tournois sportifs entre écoles : il réserve notamment des créneaux d’entraînement dans les infrastructures sportives proches (tennis, tennis de table, foot, rugby, basket, aïkido, mur d’escalade à Paris…). Le club Voile organise les sorties et participations aux compétitions en mer. Bien entendu le soleil et la nature proche permettent à de nombreux sports « mer et montagne » d’être proposés à partir du site Eurecom de Sophia Antipolis !

La vie à l’École est ponctuée d’animations, rencontres, soirées, voyages … organisées par le Bureau des Élèves (BDE) . Le BDE concocte chaque année le « WEI », semaine d’intégration pour les nouveaux admis…. Il coordonne également les activités d’autres clubs et associations de l’École et la relation avec les BDE des écoles de ParisTech et de l’association étudiante Campus Saclay.

Au total, plus de 70 activités de clubs et associations sont présentes à l’École (théâtre français, impro , comédie musicale en anglais, debating en anglais, scène, TiVi+, robotics, jeux, humanitaire, handicap, lycée expérimental, entraide SAV, publication LH, rezel, junior entreprise, œnologie, gastronomie,… Sans oublier les Arts et la Culture (concerts, cours de musique, opéra, orchestre, rock, fanfare, ..  ni l’organisation annuelle du Forum des Télécommunications , du Gala , de la plaquette alpha… ou encore les diverses associations interculturelles (Chine, Liban, Maroc, Japon...).

Après le « WEI » (votre semaine d’intégration au soleil, où vous ferez connaissance avec anciens et nouveaux), dès votre arrivée à l’École… nous vous attendons pour animer le vôtre !

Illustration FAQ

Télécom ParisTech offre la possibilité aux élèves provinciaux et étrangers de se loger à proximité de l’École.

À Paris, dans la Maison des Élèves à l’angle de l’École (rue de Tolbiac) ou à la Cité Internationale Universitaire de Paris entourée d’un parc : plus de 500 lits (chambres individuelles ou studios pour 2 personnes, équipés de téléphone et de prises informatiques et bénéficiant d'une connexion Internet). Le prix : entre 300 et 600 euros par mois selon la prestation, hors déduction d’aide au logement (CAF).

À Sophia Antipolis, des maisons en colocation, souvent avec piscine, sont le choix préféré des étudiants ! Des résidences étudiantes sur le site de Sophia sont proposées. Les boursiers ont également accès aux résidences du CROUS.

Illustration FAQ
  • Le pôle d'insertion professionnelle prépare les élèves à leur entrée et évolution professionnelle.
  • La construction du projet professionnel est aidée tout au long du cursus par l’École : professeurs, tuteurs, parrains, diplômés, mise en situation du métier d’ingénieur (projet PACT, stages), mise en situation de recrutement, contacts entreprises.
  • Plus de 60 rencontres Étudiants / Entreprises sont organisées chaque année sur place par l’École et son association de diplômés ou la Fondation Télécom : présentations d’entreprises et de métiers, visites d’entreprise, conférences ; soirées de networking ; challenges avec entreprises, projets associatifs, présentation de stages ou projets-élèves devant des entreprises (les prix étant des bourses ou visites d’entreprises innovantes à l’étranger).
  • Les offres d'emploi des entreprises sont mises en ligne à disposition des étudiants.
  • Dès son arrivée et tout au long de sa vie professionnelle, l’étudiant entre dans un réseau en or !
    Il bénéficie des services de l’association des alumni (annuaire, rencontres régulières, opportunités de réseautage, conférences et groupes thématiques, revue Télécom, bureau des carrières…)
Illustration FAQ

L’ingénieur Télécom ParisTech est recherché dès son 1er emploi, dans toutes tailles d’entreprises, tous secteurs, en France et à l’étranger. 93% des diplômés ingénieurs ont signé leur contrat moins de 4 mois après leur sortie de l’École.

Leur premier salaire d’embauche est de plus de 46 000 euros annuels bruts en moyenne (enquête 1er emploi 2016).

27% des ingénieurs Télécom ParisTech choisissent d’exercer leur 1er emploi à l’étranger. Le salaire peut être plus élevé à l’étranger qu’en France, suivant le niveau de vie du pays.

Illustration FAQ

Deux atouts : une sensibilisation continue au processus d’innovation et une grande proximité aux créateurs se jouent à Télécom ParisTech qui forme à innover et entreprendre dans le monde numérique !

L’École a développé un écosystème d’innovation performant ; elle sensibilise les élèves et aide les jeunes créateurs, élèves ou anciens élèves, à mettre au point un projet défini avec des objectifs clairs.

  • Sensibilisation : des interactions entre incubés, enseignants-chercheurs et élèves sont proposées dans la formation d’ingénieur (projets en binômes sur problématiques d’incubés...).
  • La formation inclut un Parcours « Création d’entreprise », avec nos incubateurs.
  • Le Master Projet Innovation Conception  est proposé en partenariat avec Polytechnique, HEC, Mines ParisTech, l'Université Paris Dauphine.

L’École héberge deux incubateurs d’entreprises

  • Notre incubateur parisien génère 2 à 3 start-up par mois. Premier incubateur d’une école d’ingénieur en région parisienne, il est devenu ParisTech Entrepreneurs, ouvert aux écoles Télécom et aux écoles de ParisTech.

L’École a depuis 2016 un FabLab ouvert aux étudiants.

Illustration FAQ

Hébergée à l’École, l’association Télécom ParisTech alumni  regroupe 14 600 diplômés dans le monde sur lesquels peuvent s’appuyer les élèves (tutorats, événements inter-promotion…).

Dès votre arrivée et tout au long de votre vie professionnelle, vous pouvez vous inscrire à l’association et bénéficier de ses services et conseils pour dynamiser votre réseau.

  • Un réseau « d’anciens élèves »  très développé en France et à l’étranger et très efficace pour aider les étudiants dans leur recherche de stages et d’emploi. 
  • Des services de mises en relation et de mise a jour pour toute la vie (annuaire des alumni en ligne, rencontres régulières entre alumni, opportunités de réseautage, conférences et groupes thématiques, revue Télécom, bureau des carrières…)
Illustration FAQ

Télécom ParisTech est un centre de recherche pluridisciplinaire, d’ouverture internationale et de très haut niveau, sur toutes les technologies et tous les usages du numérique. 

Tous les enseignants de l’École sont aussi chercheurs dans des laboratoires de recherche évalués d’excellence internationale (A+) par l’agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur AERES (organisme indépendant) ;

  • Ils contribuent aux avancées de la révolution numérique.
  • Ils créent de la valeur autour de l’innovation numérique pour la société et les entreprises du futur dans tous les domaines sectoriels (transports, santé, énergie, banque, télécoms, services et conseil, etc.).

Ils contribuent à 6 axes de recherche stratégiques, d’excellence européenne.

Ils sont soutenus par des entreprises variées  à travers 18 chaires thématiques d’enseignement et de recherche ou laboratoires communs financés par des entreprises.

L’École, qui héberge 2 incubateurs d’entreprises, a mis en place des interactions entre incubés, enseignants-chercheurs et élèves et développé un écosystème d’innovation performant.

En outre, le Bureau des doctorants (JCT) et le Bureau des Elèves (BDE) entretiennent un lien de proximité entre élèves-ingénieurs et les plus de 200 doctorants de l’école ! Tous sont invités aux événements-entreprises de l’école, aux activités associatives, voyages et soirées.

 

 

Illustration FAQ

L’école fait partie de l'Institut Mines-Télécom qui est un établissement public dédié à l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation dans les domaines de l'ingénierie et du numérique. Ce groupe offre la possibilité de mobilités supplémentaires pour les étudiants. Il est composé des 10 grandes écoles Mines et Télécom sous tutelle du ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique, 2 écoles filiales et compte 2 partenaires stratégiques et un réseau de 10 écoles associées.

L'Institut Mines-Télécom est reconnu au niveau national et international pour l'excellence de ses formations d'ingénieurs, managers et docteurs, ses travaux de recherche et son activité en matière d'innovation. Il est membre des alliances nationales de programmation de la recherche Allistene, Aviesan et Athena et entretient des relations étroites avec le monde économique. Il dispose de deux Instituts Carnot. Chaque année une centaine de start-up sortent de ses incubateurs.

Illustration FAQ

Télécom ParisTech est membre fondateur et pleinement impliquée dans ParisTech, réseau de très grandes écoles en Ile de France, dont les objectifs de pluridisciplinarité et d’ouverture sociale sont complémentaires de ceux du groupe.

L’École travaille en effet depuis plus de 12 ans à son ambition d’être le département Numérique d’une université pluridisciplinaire des sciences, des technologies et du management.  Notre ambition s’est jouée dès 1999 dans ParisTech.

ParisTech a développé des synergies de recherche et de formation entre très grandes écoles  attirant les meilleurs étudiants et enseignants et offrant des masters attracteurs internationaux. (Aujourd’hui cette ambition se prolonge pour certaines écoles dans l’Universite Paris-Saclay).

Aujourd’hui les écoles ParisTech : Agro ParisTech, Chimie ParisTech, ENSTA ParisTech, ESPCI, Mines ParisTech, Institut d'Optique, École des Ponts ParisTech, Télécom ParisTech sont actives dans ce réseau multi-sites (Marne La Vallée, Paris et Saclay), chaque site apportant des compétences complémentaires.

Illustration FAQ

Télécom ParisTech est membre fondateur très engagé dans la création de l’Université Paris-Saclay , future ville-campus emblématique de l’excellence française en formation, recherche et innovation.

Pluridisciplinaire, ce campus regroupe de très grandes écoles (dont une partie des grandes écoles de ParisTech), de très grandes universités françaises, des centres de recherche, des entreprises, des PME … . Ce regroupement sans précédent en France permet aux cultures académiques et entreprises de s’imprégner mutuellement pour favoriser l’innovation, ainsi qu’une visibilité internationale (30 000 étudiants, 12 000 enseignants chercheurs).

De nombreuses écoles et entreprises ont déjà déménagé ou sont en train de le faire. Ce campus est appelé à devenir l’un des 10 grands campus scientifiques mondiaux, au service du développement économique du pays.

L’École se positionne comme le collège de l’innovation par le numérique de Paris-Saclay.

Et son implantation dans un bâtiment neuf, à proximité du futur métro dans le quartier de Polytechnique, est prévue pour septembre 2019.

Dès maintenant, Télécom ParisTech contribue à une trentaine de masters en commun de l’Université Paris-Saclay , dont 5 qu’elle coordonne et bénéficie d’opportunités accrues d’options en 3e année de notre cursus ingénieur, d’un doctorat Paris-Saclay, d’évènements étudiants en communs, d’un accès programmé aux équipements  sportifs.. )