Télécom ParisTech

Un peu plus tard...

Un diplôme Télécom ParisTech, quatre conseils

¨Patrick Asdaghi

Patrick Asdaghi

Promo 1998
SFR - Directeur du marketing, grand public et professionnels

Développer un jugement solide

Analyser et résoudre des problèmes complexes fait appel à l’intuition. L’intuition se construit avec son parcours et son expérience professionnelle. Raisonner aux croisements des disciplines donne une vision globale, forme l’intuition et un jugement solide.

Trouver un mentor

Un mentor est une personne en qui vous avez confiance, qui a sincèrement envie de vous aider à vous développer, qui vous fera des retours honnêtes et francs sans détour. C’est très précieux.

S’ouvrir au monde

Une expérience à l’étranger est l’occasion de remettre à plat beaucoup d’idées reçues. Elle permet aussi d’élargir ses idées et son intuition.

Aiguiser ses soft skills

Pour progresser, évoluer dans l’entreprise, la différence se joue sur la force de caractère, la capacité à convaincre, l’énergie, la passion et l’enthousiasme.

Senior Vice Président

Marc Darmon, Promo 1988 - Parrain de la promo 2011

Marc Darmon

Promo 1988 - Parrain de la promo 2011
Thales, Group Senior Vice Président, directeur de l’audit et du contrôle interne

J’ai choisi Télécom ParisTech avec l’intuition à l’époque qu’il allait se passer des choses dans les domaines de l’informatique, des télécommunications, des composants, de l’électronique. J’étais alors passionné de musique classique, et émergeait un nouveau standard avec le Compact Disc. Tous ces domaines ont explosé : les télécommunications mobiles, Internet, le haut débit - une véritable révolution technologique ! Aujourd’hui, on sait que ces domaines vont continuer à se développer mais on ne sait pas quelles révolutions vont naître. Il est impossible de dire à quoi ressemblera une page d’accueil web dans dix ans.

Le métier d’ingénieur est le plus beau métier du monde. Être ingénieur dans l’industrie est passionnant car l’industrie offre une grande variété de métiers. Vous pouvez faire du laboratoire d’étude et de la technologie, du développement, du marketing, du commerce, être chef de projet, responsable d’offres, responsable à l’exportation, manager… Un grand groupe permet d’exercer ces différents métiers et de passer d’un domaine à un autre.

Chef du département services et systèmes numériques

Matthieu Roger

Promo 1998
Direction des technologies - Conseil supérieur de l’audiovisuel - autorité administrative indépendante en charge de la régulation du secteur audiovisuel français.

Parcours

J’ai commencé par faire du lobbying pour le compte d’un syndicat professionnel, auprès des pouvoirs publics et acteurs de l’audiovisuel, afin de promouvoir la TNT en France. Puis je me suis expatrié en Suisse où j’ai travaillé dans les télécoms, le déploiement de réseaux privés et de services innovants auprès des entreprises pour le compte d’une filiale de France Télécom. De retour en France en 2005 dans une autre filiale (Viacess), j’ai suivi l’effort de normalisation de la société ainsi que le prototypage d’une solution de protection de télévision mobile.

Au CSA, mon équipe est en pointe sur tous les aspects techniques un peu «inhabituels», qu’il s’agisse de nouvelles technologies, de services ou de projets divers. Elle fait notamment le suivi de la qualité technique des services audiovisuels en étroite coopération avec les éditeurs, les diffuseurs et les constructeurs. Elle prépare aussi leur avenir et leur évolution avec l’introduction prochaine, par exemple, de services interactifs ou encore de l’audio-description.

Deux petits conseils

  • Quelles que soient nos capacités, rester humble, à l’écoute et savoir mettre en avant les autres au moins autant que soi-même est le meilleur moyen d’obtenir la coopération de tous, de surmonter les obstacles, et de gagner un a priori positif bien utile pour la réussite de nos projets. Proscrivez le «moi et», et dites bonjour dans les couloirs !
  • Il faut toujours bonifier : pas de «not-my-job attitude»... quand vous avez connaissance d’un problème, il n’y a que deux options : en faire partie ou bien contribuer à en trouver la solution !!

Vers le haut

Chef du département Ventes et Marketing

Quitterie Marque

Promo 2002
Moleac, Singapour.
MSc UC Berkeley, Management of Technology Certificate HAAS Business School.

Parcours

Différents postes dans l’outsourcing chez IBM Global Services pendant cinq ans : Offering manager, Account Manager et Engagement Manager. Commencer dans une grande entreprise m’a permis d’appréhender de manière structurée ses problématiques de fonctionnement (organisation, communication, motivation des employés...) et de bénéficier de l’accompagnent et des training offerts aux jeunes hauts potentiels.

Je souhaitais ensuite me réorienter vers le secteur des biotechnologies et de la pharmaceutique et j’ai eu une opportunité dans une société bio-pharma, Moleac à Singapour. J’y occupe des postes similaires avec des responsabilités de business développement, ventes et marketing, dans un contexte et des cultures très différents !

Conseils

  • Le networking autant que possible en interne et en externe ! Un atout puissant pour gérer sa carrière. Pour que cela soit efficace, il faut le cultiver avant d’en avoir besoin.
  • Dans la mesure du possible, avoir une expérience à l’international, qui devient un must pour toutes les grandes entreprises : 3e année à l’étranger, VIE, transfert interne, toutes les options sont bonnes !
  • Développer assez tôt ses « soft skills » : communication, présentation en public, connaissance de soi, leadership... cela fait la différence au milieu d’autres personnes toutes expertes dans leur domaine.

Vers le haut

Créateur d’entreprise

Nicolas Demassieux

Promo 1983

Parcours

J’ai commencé ma carrière... en restant à l’École ! Enseignant-chercheur, professeur, puis chef du département Électronique, j’y ai vécu la grande période de la course à la numérisation (télécom, vidéo...) et participé – en coopération avec des industriels – au développement des premiers circuits intégrés de compression d’image (MPEG).

En 1997, j’ai rejoint Motorola pour créer et développer en France le plus grand centre de recherche hors des USA. Devenu directeur de la recherche européenne puis mondiale et nommé l’un des neuf « Motorola Fellows », j’ai aussi pris la présidence de Motorola France en 2008. Au cours de cette seconde partie de carrière, j’ai vécu la grande aventure de la téléphonie et de l’internet Mobile, depuis les premiers réseaux GSM jusqu’au développement par mes équipes des prototypes et des normes de 4e génération. J’ai quitté Motorola mi 2009 et suis en train de bâtir la troisième partie de mon aventure professionnelle avec un projet de création de start-up visant à démocratiser l’accès à l’ « Internet des données ».

Conseils

  • Bien connaître vos motivations et être passionné par ce que vous faites.
  • Ne pas hésiter à « être différent » et à innover (dans votre parcours, dans votre ensemble de compétences).
  • Être ouvert et développer en permanence de nouvelles compétences (techniques, mais aussi des compétences humaines si essentielles).

Vers le haut

Directrice Générale

Isabelle Roux-Buisson

promo 1978
DG Europe du Sud - Arrow Electronics, leader mondial de la distribution de composants électroniques

Parcours

  • MS Electrical Engineering California Institute of Technology (1979)
  • MBA Harvard Business School (1981)
  • Multiples fonctions, opérationnelles et de staff, dans différentes business units, en France et à l’étranger, dans deux multinationales de l’informatique et de l’électronique (Hewlett-Packard et Arrow Electronics) : chef de produit, ingénieur commercial, directrice commerciale France, directrice marketing Amériques puis Europe, directrice générale Europe de divisions.
    Arrow Europe du Sud représente environ 1 milliard de dollars de chiffre d’affaires et 1000 personnes.

Conseils

  • Pratiquer la mobilité (académique, géographique, fonctionnelle), l’ouverture d’esprit et le travail d’équipe.
  • Donner la priorité à l’humain : savoir choisir les hommes et les femmes, les respecter, les valoriser, les faire évoluer. On ne gagne que comme cela !
  • « Cultiver son jardin » : un manager est semblable à un athlète de haut niveau, il doit investir en continu sur son développement personnel.
  • Oser : observer son marché, anticiper les tendances et les opportunités, savoir remettre en cause les habitudes et prendre des risques.

Vers le haut