Télécom ParisTech

Concepteur de Projet Digital (CPD, avec l'INA)

Contexte et enjeux

INA

Le Mastère Spécialisé® Concepteur de Projet Digital (anciennement Création et Production Multimédia) est le fruit d’un partenariat entre Télécom ParisTech et l’Ina, Institut national de l’audiovisuel. Ces deux institutions ont réuni leurs compétences complémentaires pour créer une formation de haut niveau visant à former des managers responsables de la dimension stratégique et éditoriale de la production multimédia.

Ce mastère répond à la demande du marché du développement de contenus et de services interactifs mettant en valeur le potentiel des technologies de l’information et de la communication pour l’internet, la télévision numérique, le terminal mobile, etc. Les domaines cibles concernent la culture, les médias, les loisirs, la formation, la communication au sein des entreprises et des organisations, le commerce électronique, etc.

Télécom ParisTech est la première institution d'enseignement supérieur consacrée à la recherche et à la formation en matière de nouvelles technologies de l'information et de la communication. L'Ina se situe à la pointe de la recherche dans le domaine de la gestion et de la valorisation des contenus audiovisuels numérisés.

Organisation

Les cours et les travaux pratiques ont lieu à Télécom ParisTech et à l’Ina. Les étudiants bénéficient d'un environnement de travail unique en Europe dans les domaines du multimédia et de l'audiovisuel.

Au total, cette formation à plein temps dure 10 à 12 mois, dont 6 mois de cours (3 mois à Télécom ParisTech et 3 mois à l’Ina) et 4 à 6 mois de mission en entreprise, débouchant sur l'élaboration et la soutenance d'une thèse professionnelle. Sur ces bases stables, le contenu détaillé de la formation est en train d’être redéfini et tiendra compte des évolutions rapides de ce secteur d’activité.

Les enseignements

Les enseignements sont regroupés en trois axes fondamentaux :

Conception et réalisation de contenus numériques et interactifs

Cet axe a pour objectif de fournir une connaissance approfondie des aspects conceptuels et esthétiques inhérents à la production de contenus et de services pour les médias numériques. Il s’agit également d’affirmer l’esprit critique et la capacité d’analyse des œuvres audiovisuelles et multimédia et de faire émerger le potentiel créatif de chaque étudiant. En parallèle à cette démarche, les étudiants acquerront les bases méthodologiques permettant d’organiser les différents aspects qui interviennent dans la réalisation d’un produit multimédia. Les cours sont illustrés par la réalisation d’un cahier des charges et la réponse à ce cahier des charges par équipe de 3 à 4 étudiants s’appuyant sur la pluridisciplinarité et en tirant profit.

Ingénierie

Cet axe fournit les bases théoriques des outils de conception de produits multimédia, tant matériels que logiciels. Il comprend à la fois des cours magistraux et un nombre important de travaux pratiques ou d’ateliers permettant d’acquérir une maîtrise suffisante de ces outils afin d’en connaître leurs possibilités et les limites. L’accent est mis également sur les tendances et les recherches en cours dans ce domaine pouvant conduire à la création de nouveaux concepts.

Stratégie, droit et gestion de la production multimédia

Cet axe situe la production de contenus multimédia d’une part dans le contexte des industries culturelles et de la communication et, d’autre part, en tant qu’élément de la stratégie de communication et de management des organisations et des entreprises. La conduite des projets, leur financement, leur communication et leur commercialisation, ainsi que le cadre juridique de la production de contenus multimédia et la gestion des droits numériques constituent les points clés du programme.

Développement de concepts pour les médias numériques

Outre les trois axes d’enseignement, les étudiants réalisent un projet mettant en œuvre les connaissances acquises. Ce projet démarre au début du mois de janvier. Le temps de travail personnel pour la réalisation de ce projet, concrétisée par la présentation d’une maquette et d’un « business plan » est évalué à 250 heures.

Le but de ce projet réalisé individuellement consiste à soumettre pour évaluation : Une maquette d’un concept de contenu ou de service interactif pour l’Internet, la télévision numérique ou un terminal mobile, avec un niveau de qualité professionnelle.

La maquette doit démontrer le contenu et les fonctionnalités du projet, son aspect visuel, l’arborescence (la structure permettant de décrire les cheminements possibles) et les modes d’interaction ainsi que les techniques utilisées. Un « business plan » du concept, décrivant son modèle économique, sa cible et son mode de diffusion.

Des maquettes passées ont porté sur le livre numérique, la télévision interactive, les applications sur mobiles et le web social avec un niveau de qualité professionnelle.

Thèse professionnelle

Une des priorités de la formation est de fournir aux étudiants l'opportunité d'appliquer les acquis pédagogiques à la conception et la réalisation d’un service, d’une application ou d’un contenu interactif destiné à un média numérique, dans le cadre d’une mission en entreprise de quatre mois minimum. Le travail mené conduit à une réflexion qui revêt :

  • Un caractère d'application professionnelle. Ce caractère professionnel sera atteint avec succès lorsque les résultats de la mission seront sujets à une application concrète.
  • Une originalité dans la contribution au champ des connaissances du développement d’applications multimédias. Il s'agit d'un travail d'analyse et de recherche appliquée.

La mission en entreprise donnera lieu à la rédaction d’un mémoire et à la soutenance de la thèse professionnelle devant un jury composé de professeurs et d’experts du domaine des médias numériques.

Un webdoc sur le Mali réalisé par un diplômé CPD ex-CPM

Ce web-documentaire sur la crise malienne, diffusé sur Rue89 , est conçu par Nicolas Servain, qui a obtenu en 2012 le MS Création et Production Multimédia. Il est aujourd'hui un concepteur et réalisateur aguerri et reconnu de projets multimédias.

Des diplômés CPD ex-CPM primés et soutenus pour un classique revisité en tablette !

Ils ont été primés pour leur livre électronique pour tablette, adaptation du Voyage au Centre de la Terre de Jules Verne : Julie Guilleminot, Thomas Bertrand et Karine Duperret, de la promotion 2012 du MS Création et Production Multimédia, fondateurs de l'Apprimerie ...

... société spécialisée dans la conception et la diffusion de livres numériques hauts de gamme, sont maintenant accompagnés dans leur développement par la pépinière d'entreprise du Labo de l'édition . Ils sont aussi soutenus par OSEO pour le développement de leur activité.

Julie, Thomas et Karine ont reçu en 2012 les trophées « WOUAP DOO APPS » dans la catégorie Littérature/BD/Guide pour leur livre électronique pour tablette, adaptation du Voyage au Centre de la Terre, pour lequel leur structure, l'Apprimerie, a mené un magnifique travail d'interface, de création graphique et d'imagination. Cette distinction a été décernée à l’occasion de la deuxième édition du Online mobile 2012 , qui s’est tenue les 13 & 14 juin 2012 à Paris Expo Porte de Versailles.
C’est maintenant un livre numérique disponible pour iPad  sur l'AppStore d'Apple ! Nous lui souhaitons tout le succès qu'ils méritent.

L'Apprimerie : Voyage au centre de la terre

Candidature

Les candidats doivent être titulaires :

  • d’un diplôme de grande école d’ingénieur ou de gestion
  • d’un Master Recherche, d’un Master Professionnel ou un DU dans des domaines divers : informatique, audiovisuel, sciences humaines et sociales, sciences de l’information et de la communication, arts, droit, sciences politiques, sciences économiques et de gestion, etc.
  • d’un diplôme d’Institut d’études politiques
  • d’un diplôme étranger équivalent aux diplômes français mentionnés ci-dessus.
  • Des professionnels ayant un diplôme bac + 4 avec au moins 3 ans d’expérience professionnelle peuvent également y accéder.

À titre dérogatoire, certaines candidatures qui ne répondent pas à ces critères formels peuvent être néanmoins acceptées lorsqu’elles manifestent, à l’examen du dossier, une expérience ou des aptitudes particulières pour suivre le programme.

Tarifs

  • Frais de dossier 115 €
  • 9900 € pour les étudiants et les demandeurs d’emploi
  • 14900 € pour les professionnels

Responsables de la formation

Accrédité par la Conférence des Grandes Écoles