Télécom ParisTech

Portraits des intervenants

Vivek Badrinath, France Télécom

Vivek Badrinath, France Télécom

Vivek Badrinath, 40, was appointed as Executive Vice President for Networks, Carriers, Platforms and Infrastructure in march 2009. In his previous role within the Networks, Carriers and IT Division, Vivek Badrinath was responsible for developing the technical policies for the France Telecom Group’s IT and Networks, supporting the implementation of its integrated product portfolio and leading the convergence of its network and information systems. This follows two years within the company’s Mobile division as Chief Technology Officer for Orange and then, with an expanded remit, as its EVP of Products, Technology and Innovation. Prior to Orange, Vivek Badrinath spent four years with the consumer electronics firm Thomson. As CEO of its Indian subsidiary, he was in charge of both manufacturing and sales, as well as managing the relationship with key customers in the broadcast area. Vivek Badrinath also spent four years in the France Telecom Group. He originally joined in 1996, just as France was opening up its telecommunications market to competition. Here he gained extensive experience in interconnect issues and network planning and design. He has a degree in Engineering from Ecole Polytechnique, a degree in Statistics from the University of Paris, and has also studied at Ecole Nationale des Télécommunications in Paris.

Vers le haut

Olivier de Baillenx, Iliad / Free

Âgé de quarante neuf ans, diplômé d’une maîtrise de droit privé et d’un DEA de droit pénal, Olivier de Baillenx a débuté sa carrière comme consultant avant de devenir de 1988 à 1996 Journaliste puis directeur du pôle des publications audiovisuelles de la société Edicom. De 1997 à 2000, Olivier de Baillenx a été Secrétaire Général de l’AFCO (Association Française des Câblo-Opérateurs) qui regroupait l'ensemble des opérateurs de réseaux câblés français.

De 2000 à 2003, il a été Directeur des Affaires Extérieures de Noos. De 2003 à 2007, Olivier de Baillenx était Directeur des Relations Institutionnelles de Numericable en charge notamment des relations avec les collectivités locales et les pouvoirs publics, avant de rejoindre le Groupe Iliad également en qualité de Directeur des Relations Institutionnelles.

Vers le haut

Loïc Biot, Numeo

Loic Biot, Numeo

Âgé de 37 ans , diplômé d’une école d’ingénieur et titulaire d’un master d’administration des entreprises à l’IAE de Lyon, Loïc Biot est l’un des trois associés fondateurs de Numeo. Il a en charge le développement commercial du groupe (inoveo) la gestion des partenariats et les relations avec les collectivités.

Vers le haut

Marie-Georges Boulay, SFR

Marie-Georges Boulay, SFR

Titulaire d’un DESS en droit des affaires, doctorante à l’Université de Bourgogne (CREDIMI), Marie-Georges Boulay a consacré la majeure partie de sa carrière professionnelle dans le secteur des télécommunications ; après plusieurs années à la DGPT où elle a suivi la libéralisation du secteur dès ses origines, elle a poursuivi son activité au sein de SFR, opérateur de radiotéléphonie, puis du groupe Cegetel lorsque SFR a pris pied dans la téléphonie fixe et haut débit. Elle pilote aujourd’hui la réglementation de SFR en tant que Directrice de la Réglementation et des Relations Extérieures.

Vers le haut

Jean-Paul Brillaud, Eutelsat

Jean-Paul Brillaud, Eutelsat

Entré à Eutelsat en 1999, comme Directeur de la Stratégie et des Relations Institutionnelles ; Jean-Paul Brillaud a été élu membre du Directoire en 2001 et nommé Directeur Général Délégué en 2004.

Au cours de sa carrière dans l'entreprise, il a mené à bien la transformation d'Eutelsat de son statut d'organisation internationale en société anonyme, assuré son développement stratégique et piloté le processus de mise en bourse.

Avant de rejoindre Eutelsat, Jean-Paul Brillaud occupait le poste de Directeur adjoint des Télécommunications Spatiales à France Télécom. Il était alors notamment en charge de la gestion des investissements de France Télécom dans le secteur spatial et de l'exploitation des centres de télécommunications par satellite. Il avait commencé sa carrière au Centre National d'Etudes des Télécommunications (CNET).

Jean-Paul Brillaud est diplomé Ingénieur de l'École Nationale Supérieure des Télécommunications, aujourd'hui Télécom ParisTech.

Vers le haut

Didier Dillard, France Télécom Orange

Didier Dillard, France Télécom Orange

Didier Dillard est Directeur de la Réglementation France pour le groupe France Telecom Orange depuis la fin 2008. Il dirigeait auparavant la division opérateurs de France Télécom (DIVOP) en charge des relations entre France Télécom et les opérateurs présents en France. Il a exercé précédemment différents postes de responsabilité en France et aux Etats-Unis dans le groupe France Télécom et au sein de l'opérateur américain Sprint.

Diplomé de l'École Polytechnique, de l'École nationale supérieure des télécommunications (86) et titulaire d'un MBA de l'Université Columbia (New York).

Vers le haut

Emmanuel Gabla, CSA

Emmanuel Gabla, CSA

Ancien élève de l’École Polytechnique (X 88) et de l’Ecole nationale supérieure des télécommunications (Télécom ParisTech), Emmanuel Gabla fut notamment chargé de mission à la direction générale des postes et télécommunications et du commerce extérieur, de 1993 à 1995.

Chef de bureau affaires européennes et multilatérales à cette même direction générale, de 1996 à 1997, il fut ensuite adjoint au sous-directeur chargé des affaires internationales du service des technologies et de la société de l’information au secrétariat d’État à l’industrie, de 1998 à 1999.

Conseiller pour les affaires industrielles, chargé des télécommunications, de la société de l’information, de la poste et des aspects industriels du marché intérieur, à la représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne à Bruxelles (1999-2002), Emmanuel Gabla fut, de juillet 2002 à avril 2004, conseiller technique pour les télécommunications et la poste au cabinet du Premier Ministre, Jean-Pierre Raffarin.

D’avril 2004 à juin 2005, M. Gabla fut directeur adjoint du Ministre délégué à l’Industrie, Patrick Devedjian. De juillet 2005 à janvier 2009, M. Gabla fut chef du service des technologies et de la société de l’information, au sein du ministère de l’économie des finances et de l’emploi.

Depuis janvier 2009, Emmanuel Gabla est membre du Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Vers le haut

Bertrand Gié, Le Figaro

Bertrand Gié, Le Figaro

Bertrand Gié, 40 ans, est depuis 2006 Directeur Délégué des Nouveaux Médias au sein du groupe Figaro. Sur Internet, le groupe Figaro édite une quinzaine de sites, certains à vocation éditoriale (Lefigaro.fr, sport24.com, Evene.fr, TVmag.com, figaroscope.fr, lejournaldesfinances.com, leparticulier.fr) d’autres centrés autour des services (Lachainemétéo.com, Metéoconsult.com), de l’e-commerce (Ticketac.fr, bazarchic.com) et des Petites Annonces (Cadremploi, Explorimmo, Keljob, indicateur Bertrand…).

Précédemment, il a passé 10 ans au sein de RTL Group où il a évolué entre diverses missions de Marketing Radio, la création, le développement et le management de la régie Internet IP Interactive, et la direction de RTL Net, filiale interactive du groupe.

Il a, à ce titre, édité les sites web, mais également l’ensemble des services interactifs (audiotel, minitel, SMS…) de RTL, RTL2 et Fun Radio.

Vers le haut

Jean-Michel Hubert, Comité Stratégique pour le Numérique (CSN)

Jean-Michel Hubert, Comité Stratégique pour le Numérique (CSN)

Jean-Michel Hubert est ancien élève de l'École Polytechnique et de l'École nationale supérieure des télécommunications (Télécom ParisTech).

Les premières années de sa carrière l’ont notamment amené au CNET puis à la délégation à l’informatique. Il occupe ultérieurement pendant près de dix ans les fonctions de directeur des services techniques puis directeur des affaires financières, immobilières et sociales au ministère de l’Intérieur.

Il rejoint ensuite la Ville de Paris dont il est pendant cinq ans le secrétaire général.

En janvier 1997, il est nommé Président de l'Autorité de régulation des télécommunications (ART), pour un mandat de six années. Il occupe par la suite les fonctions de Vice-Président du Conseil général des technologies de l'information (CGTI) et d’ambassadeur délégué pour le Sommet mondial de la Société de l’Information.

De 2003 à 2007, il a été Président délégué du Conseil Stratégique des technologies de l’information (CSTI). Il est, depuis mai 2006, auprès du Premier ministre, Président délégué du Comité stratégique pour le numérique (CSN).

Jean-Michel Hubert est Officier de la Légion d'honneur et Officier de l'Ordre national du mérite.

Vers le haut

Jean-Louis Hurel, Alcatel-Lucent

Jean-Louis Hurel, Alcatel-Lucent

Jean-Louis Hurel est diplômé de Supelec en 1987 et a obtenu son MBA à l’Ecole de Management de Lyon en 1988.

Pendant 8 ans, il a été responsable d'offres complexes pour Alcatel dans les domaines de la transmission optique, du cœur de réseau, ainsi que des réseaux d’accès mobiles couvrant plus particulièrement l’Asie-Pacifique et le Moyen-Orient.

En mai 1999, il a été nommé Directeur Marketing de la division Réseaux Mobiles d’Alcatel, puis en Janvier 2004, Directeur Marketing Produits.

De janvier 2006 à mars 2009, Jean-Louis Hurel a exercé la responsabilité de directeur de la ligne de produits GSM d'Alcatel-Lucent.

Dans la nouvelle organisation des activités d'Alcatel-Lucent, il exerce depuis avril 2009 le rôle de Directeur Marketing Consultatif de la Division Réseaux Mobiles.

Vers le haut

Philippe de La Fortelle, Ericsson

Philippe de La Fortelle, Ericsson

Philippe de La Fortelle a été nommé Directeur du Marketing et de la Stratégie d'Ericsson France en mars 2008. À ce titre, son rôle est d’assurer une croissance continue des résultats de l'équipementier par la promotion d’une large gamme de solutions et l’adéquation des offres fixes et mobiles aux besoins moyen et long-termes de ses clients. Il prend ainsi sous sa responsabilité le domaine du Business Développement sur le marché français.

Âgé de 34 ans, diplômé du MBA de HEC et de l’Institut national des Télécommunications, Philippe de La Fortelle a rejoint en 2000 Ericsson France comme responsable solutions techniques au sein du compte-client Orange France avant d’évoluer en tant que directeur des Ventes au sein du compte-client global France Telecom depuis janvier 2006. Il a auparavant débuté sa carrière d’abord comme consultant marketing chez Expertel en 1998, puis comme ingénieur avant-vente chez Alcatel Egypte.

Vers le haut

Laure de La Raudière, Assemblée Nationale

Laure de La Raudière, Assemblée Nationale

Députée d’Eure-et-Loir depuis 2007, Laure de La Raudière est vice-présidente de la Commission des affaires économiques. Elle est également Vice-Présidente de la Commission supérieure du service public des postes et télécommunications et membre titulaire de la Commission du dividende numérique. Normalienne, Ingénieur des Télécommunications, Laure de La Raudière a passé 12 ans chez France Télécom, qu’elle a quitté en 2001. Depuis, elle a eu différentes expériences de développement de sociétés, en particulier dans le secteur du Numérique.

Vers le haut

Armand Lévy, Télécom ParisTech

Armand Lévy, Télécom ParisTech

Armand Lévy est directeur de l'Innovation et du Développement de Télécom ParisTech. Il est diplômé de cette école (79), titulaire d'un doctorat, et Habilité à Diriger des Recherches.

Après une dizaine d'années comme chercheur dans un laboratoire commun au CNRS et à France Télécom, il occupe plusieurs fonctions de responsable de Départements et de Laboratoires au CNET , et ce dans le domaine des radiocommunications, des systèmes radio-mobiles et de leur ingénierie. Il rejoint Télécom ParisTech en 2002 comme directeur de la Recherche. En 2008, il y prend en charge l'Innovation et le Développement. Il gère à ce titre en particulier les relations avec les entreprises dans le domaine de la recherche et de l'innovation, et l'importante activité de cette école en soutien à l'entrepreneuriat innovant.

Vers le haut

Stefano Mannoni, AGCom

Stefano Mannoni, AGCom

Prof. Stefano Mannoni has been appointed Commissioner of the Italian Regulatory Authority for Electronic Communications (AGCOM) by the Parliament in 2005. He is in office up to 2012. He serves on the Committee for Networks and Services (CIR).

He is Full Professor of Law at University of Florence, Law Department. He is admitted to the Italian Bar of Lawyers;

He has been visiting Professor at University Paris I - Sorbonne, Jean Monnet Fellow at the European University Institute of Florence, Jemolo Fellow at Nuffield College, University of Oxford and Fellow of the Robbins Collection, Boalt Hall School of Law, University of Berkeley.

Appointed by the Government in 2006, he has been up to 2009 Vice-president of Italia Digitale, the National Committee entrusted with coordinating the digital switch off.

Vers le haut

Gilles Maugars, TF1

Gilles Maugars, TF1

Directeur Technique et Systèmes d’Information de TF1. De formation X/Telecom et après 4 ans à TDF, il a exercé depuis 1987 à TF1 des responsabilités en Exploitation et Nouvelles Technologies, puis a contribué à l’aventure TPS, riche d’innovations technologiques, avant de prendre en charge en 2007 sa fonction actuelle de CTO de TF1.

Vers le haut

Kip Meek, Broadband Stakeholder Group

Kip Meek, Broadband Stakeholder Group

Kip Meek is Chair of the Ingenious Consulting Network and Chair of the Broadband Stakeholder Group, a group set up to advise the UK government on broadband issues. He was appointed in February to be the Independent Spectrum Broker by the UK government as part of the Digital Britain process, with the remit to unblock spectrum allocation in the UK.

Previously, he was a board member of Ofcom and chaired the European Regulators Group in 2006.

Vers le haut

Alain Parker, Bouygues Télécom

Alain Parker, Bouygues Télécom

Né en 1952, il est diplômé de l’ESSEC (1974), de l’Institut d’Études Politiques de Paris et licencié ès lettres (philosophie).

Il débute sa carrière en 1978 comme responsable administratif et financier à la direction exportation d’Automobiles Citroën.

Il intègre le groupe Bouygues en 1987, comme chargé d’études à la direction diversification. Après différents postes, toujours dans le développement, à TF1 (1988-1989), puis de nouveau chez Bouygues où il participe à la candidature pour la troisième licence mobile (Bouygues Télécom), il est nommé en 1996, secrétaire général de la division Télécommunication.

Il rejoint Bouygues Télécom en 2001, en charge des questions réglementaires, de licence et de régulation.

Vers le haut

Gérard Pogorel, Télécom ParisTech

Gérard Pogorel, Télécom ParisTech

Gérard Pogorel est professeur d'économie et gestion, Télécom ParisTech. Il est diplômé de HEC (École des Hautes Études Commerciales, Paris) et titulaire d'un doctorat en économie de l'Université de Paris-I Panthéon-Sorbonne.

Télécom ParisTech est une école européenne de premier rang dans la recherche et l'éducation supérieure, avec des campus à Paris et à Sophia Antipolis. Elle couvre toutes les disciplines, sciences, technologies, sciences sociales, relatives aux technologies de l'information et des communications et des médias.

Gérard Pogorel a enseigné successivement à HEC, aux Universités Paris-Dauphine et Paris-I Panthéon - Sorbonne, à l'Université de Technologie de Compiègne. Il a enseigné à l'Ecole Supérieure de Guerre et de l'Institut International d'Administration Publique de Paris. Il a donné des séminaires et des conférences à la LSE, Université d'Oxford, de Harvard (Kennedy School of Government), UC Berkeley et UC San Diego.

Gerard Pogorel est membre, désigné par l'Autorité italienne de régulation des télécommunications , AGCOM, du Conseil de surveillance du réseau d'accès (Open Access-Telecom Italia).

Il a participé à l’Editorial Board de l’ouvrage publié par l’ETSI: “ICT Shaping the World, A Scientific View”, Wiley, 2009. Il a publié de nombreux articles, livres et rapports dans les domaines des politiques scientifiques et de la régulation: “The Radio Spectrum: managing a strategic resource”–with JM Chaduc, former Director General ANFR, (Wiley-ISTEC London, January 2008), Nine regimes of spectrum management: a 4-step decision guide, Communications & Strategies, April 2007, “Les enjeux de la régulation des infrastructures: faut-il dégrouper la fibre optique ? » with M. Bourreau, D. Lescop , in La société de la connaissance à l'ère du numérique, « Flexibility in Spectrum Management: are we there yet?», (Communications & Strategies, Fall 2006), « Competitive Compliance: streamlining the Regulation process in Telecom and Media», (Communications & Strategies, March 2006), « Digital Terrestrial Television and Digital Convergence: A European Policy Perspective » (with G. Fontaine) in «Towards Digitalisation in Broadcasting: Policy and Practice » Cave M. & Nakamura K, eds, 2006, « Towards More Flexible Spectrum Regulation” WIK-BundesNetzAgentur report (Bonn, 2005, co-author), and a series of reference books: “Networks, Machines and Portfolios: Technology Decision-making in large corporations”, “Technology Management and Corporate Strategy", "Global Telecommunication Strategies and Technological Changes", and “Asymmetric regulation” (with Eli Noam).

Gérard Pogorel est président du Comité d’évaluation du programme de l'Union européenne "Politique publiques de soutien à l’innovation dans les technologies d’information et de communication » (composé de personnalités indépendantes), Président des conférences européennes sur la gestion du spectre radio pour 2006, 2007, 2008 et 2009. Il a été auparavant Président du comité de suivi du programme cadre de recherche-développement de l'Union européenne. Il participe à de nombreux groupes et comités d’étude au niveau des Gouvernements et des autorités de régulation des télécommunications et des médias en France, en Italie, en Allemagne, auprès de la Commission européenne et dans des pays d’Asie. Il est membre du groupe international d’experts du World Competitiveness Yearbook (IMD, Lausanne), et de l'équipe coordinatrice du projet ParisTech PIMREP (ParisTech Innovation Management Research and Education Programme), responsable du thème "Innovation 2020: faire face aux changements tectoniques mondiaux dans l'innovation ».

Vers le haut

Yves Poilane, Télécom ParisTech

Yves Poilane, Télécom ParisTech

Yves Poilane est directeur de Télécom ParisTech et président du jury du Concours Commun Mines-Ponts et de la Banque de Notes du même nom depuis 2007. Il est aussi administrateur de l’École Polytechnique.

Après plusieurs postes opérationnels à France Télécom, Yves Poilane devient, en 1990, Directeur du développement et directeur adjoint de Télécom Bretagne. Il devient en 2004 directeur de la TV d’Orange, puis directeur territorial Île-de-France de France Télécom.

Âgé de 49 ans, cet ingénieur général des Mines, diplômé de l’École Polytechnique (X 1979) et de Télécom ParisTech (ENST 1984) réunit à son actif une expérience forte des divers métiers d'un opérateur des télécommunications et une très bonne connaissance de l’enseignement supérieur des télécommunications.

Vers le haut

François Rancy, ANFR

François Rancy, ANFR

Diplômé de l’École Polytechnique (1977) et de l’École Nationale Supérieure des Télécommunications (Télécom ParisTech, 1979). Il est actuellement directeur général de l’Agence nationale des fréquences (ANFR), qui avec un effectif de 350 agents, est chargée d’attribuer et de coordonner l’usage des fréquences et de représenter la France dans les négociations internationales relatives au spectre radioélectrique. Il a rejoint l’ANFR en 1997 comme directeur de la planification du spectre et des affaires internationales, après 18 ans consacrés aux satellites et aux fréquences à France Télécom R&D.

Vers le haut

Patrick Raude, ARCEP

Patrick Raude, ARCEP

Né en 1965, ancien élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Ecole nationale supérieure des postes et télécommunications, agrégé de l’université en économie et gestion, Patrick Raude est titulaire d’un diplôme d’études comptables et financières, d’un diplôme d’études approfondies en gestion publique et d’un magistère de gestion.

Chef du bureau des communications mobiles (1992-1995) puis du bureau des communications fixes et multimédias (1995-1996) à la direction générale des postes et télécommunications au Ministère de l’industrie et des télécommunications, il rejoint, en janvier 1997, l’Autorité de Régulation des Télécommunications (ART) où il est adjoint au chef du service licences et interconnexion jusqu’en octobre 1997.

Adjoint au chef du bureau budget du secteur public audiovisuel et subventions du secteur du cinéma puis chef du bureau énergie, chimie, industrie, commerce et artisanat, sidérurgie à la direction du Budget au secrétariat d’Etat au Budget jusqu’en novembre 2001, il est ensuite chargé de la mission pour la modernisation financière de l’Etat de novembre 2001 à mai 2002.

Administrateur civil depuis le 28 avril 2002, Patrick Raude intègre le cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, en mai 2002 au poste de conseiller technique médias et cinéma puis conseiller technique médias, cinéma, affaires postales, régulation des communications électroniques avant d’être nommé, en mars 2005, directeur du développement des médias à Matignon.

Il est membre du Collège de l’ARCEP depuis janvier 2007 et président de la commission de soutien à l’exportation des films français du Centre national de la cinématographie.

Vers le haut

Antonio Sassano, AGCom, Université La Sapienza

Antonio Sassano, AGCom, Université La Sapienza

Born in Rome in 1953, Antonio Sassano received the Laurea degree cum laude in Engineering from the University of Rome La Sapienza in 1976. Since 1991 is Full Professor of Operations Research at the Faculty of Engineering of the University of Rome La Sapienza”.

His scientific and professional activity has been focused in two complementary areas: the study of the mathematical structure of hard optimisation problems and the use of this knowledge to model and solve challenging “real life instances”. His research activity has been mainly devoted to the study of the polyhedral structure of combinatorial problems and to the design and testing of optimisation algorithms.

His consulting experience includes the design of the Italian Frequency Plan for Terrestrial Analog Television (Piano delle Frequenze Analogiche) in 1998, the study of the Frequency Plan for FM-Radio (Piano Analogico Radio) and the design of the Frequency Plan for DAB (Piano Digitale Radio) in 2002 and of the Frequency Plan for DVB-T (Piano delle Frequenze Digitali Terrestri ) in 2003. He has been one of the advisors of the Italian Government (as a consultant of Crediop-Nera) in the auction procedures for the UMTS licenses (2001) and the WLL licenses (2002). More recently (2007-2008), he has been appointed by the Italian Government in the Board of the Italian Space Agency (ASI) and as Managing Director of Fondazione Ugo Bordoni. He is currently a consultant of AGCOM.

Vers le haut