Télécom ParisTech

Entretiens sur les Véhicules Connectés, un défi de l'Internet des Objets : retour sur les interventions

Par ailleurs, les écoles de Télécom restructurent leur offre de formation continue ; parmi les nouveaux domaines figure celui des transports intelligents. Un premier Certificat d'études spécialisées sera proposé en 2014, qui permettra d'obtenir les compétences numériques requises par les projets ITS. Son format modulaire sera adapté à des professionnels en activité.

Affiche Véhicules connectés

1. Pourquoi faire et avec quels « business models » ?

  • Jean-Marc Blosseville : « Toujours connecté » ; « à l’instar de ce qui se passe aux Etats-Unis : une éclosion ouverte et très peu directive de ce que sera la mobilité du futur à travers des interactions entre les usagers, les constructeurs automobiles et gestionnaires d’infrastructure, il faut laisser faire… »
  • Xavier Chalandon : « User friendly »
  • Guillaume Devauchelle : « Intuitive Driving »
  • Daniel Kofman : « la voiture comme plateforme de service »
  • Bernard Basset « ne pas oublier la multi modalité, avec une seule facture »
  • Les auteurs de la synthèse propose une vision de la mobilité 2.0 comme « l’Auto-mobilité as a Service », ce service reposant sur de la multi modalité qui inclut le véhicule connecté, ce dernier n’étant plus nécessairement la propriété d’un individu mais plutôt l’élément d’une flotte hybride (multi modale) d’un opérateur de service « d’auto mobilité ».

Twitter

     

  • @ecomobilite     JM Blosseville @Ifsttar  : Avec les nouveaux entrants (apple,google...) on passe de l'objet automobile au service #VCIO 
  • @TelecomPTech  G.Devauchelle @valeo  : les coûts concernent non le matériel mais l'ingénierie => rapprochement avec d'éminents labos de recherche #VCIO 
  • @TelecomPTech  #InternetDesObjets D. Kofman: frontières entre acteurs s'estompent : #BigData , #Cloud  computing, créations de contenus, distribution, réseaux... #VCIO 
  • @TelecomPTech  #InternetDesObjets D. Kofman:de + en + d'applications transversales provenant d'acteurs industriels différents mais qui se rapprochent de fait #VCIO 
  • @ecomobilite  B Basset Les usagers devront payer une partie du coût de l information modale/multimodale comme on paye une partie du ticket de metro #VCIO 
  • @TelecomPTech  B.Basset ATEC/ITS = ce qui compte pour l'usager, c'est le besoin pragmatique de transport à l'instant => transport multimodal #VCIO 
  • @TelecomPTech  B. Basset cite http://www.optimodlyon.com/   à #Lyon  optimisation mobilité durable en ville #VCIO 
  • @TelecomPTech  P. Chiron @PSA_news  : constructeurs automobiles deviennent fournisseurs de services de mobilité #VCIO 
  • @TelecomPTech  M.Pajon #Renault  @renault_fr  : les services pour véhicule connecté sont attractifs et profitables #VCIO 

2. Quelles performances / quels risques ?

  • Jean-Marc Blosseville : « on atteint aujourd’hui un très haut degré d’autonomie à basse vitesse » ; « la portée de l connectivité est limitée en 2013 à de courtes distances » ; « il faut commencer par la basse vitesse sur des voies spéciales de circulation, aménagées ; pour l’étendre ensuite à de situations très compliquées à grande vitesse, sur des voies de circulation ouvertes »
  • Xavier Chalandon : « Plus que la source technologique/numérique (cell phone, tablettes, écrans, dans le véhicule), c’est la modalité de la distraction qui est la véritable cause du danger » ; « toutes les opérations visio-mécaniques, comme la composition d’un numéro ou d’un SMS sont d’une extrême dangerosité » ; « on aurait intérêt à déclarer, à faire savoir qu’un véhicule est autonome ou partiellement autonome, afin d’externaliser une partie des risques et une anticipation par les autres conducteurs / véhicules »
  • Guillaume Devauchelle : « On clarifie le degré de technicité de la mobilité du futur par un positionnement dans un référentiel : connectivité versus degré d’autonomie (au sens de la conduite déléguée) »
  • Jérôme Perrin : « il faudrait benchmarker la fiabilité et la sophistication des opérations de cognition, de raisonnement et d’actions des véhicules autonomes avec la référence du conducteur humain »

Twitter

3. Selon quels paradigmes ?

  • Pascal Chiron : « Le Véhicule étendu »
  • Daniel Kofman : « L’Internet des Objets est un enabler, avec une virtualisation de toutes les fonctionnalités » ; « le réseau véhiculaire »
  • Jean-François Janin : « Il faut désormais étendre le triptyque : conducteur-véhicule-infrastructure au quadruplet passager-conducteur-véhicule-infrastructure »
  • Jean-Marc Blosseville : « la connexion se base sur le standard 802.11.p qui utilise le WIFI » « les solutions de connectivité retenues coopèrent avec le réseau cellulaire, mais ne placent pas ce dernier au cœur du dispositif »
  • Xavier Chalandon : « le véhicule autonome a besoin de modes coopératifs étendus via une intelligence collective dynamique avec les autres véhicules, l’infrastructure et les passagers »
  • Jean-François Janin : « le mode opératoire de base est nécessairement pluridisciplinaire » ; « les usagers, passagers, conducteurs attendent un continuum de leur vie numérique »

Twitter

  • @TelecomPTech  P. Chiron @PSA_news  : pas vraiment de rupture car véhicule connecté est déjà une réalité actuelle #VCIO 
  • @ecomobilite  D. Kofman : Fusion de plus en plus importante entre monde physique et monde numérique par le biais des capteurs #VCIO 
  • @TelecomPTech  JF Janin @Ministere_DD bcp de progrès à faire grâce SI : inventer modes #transport , faire évoluer chaînes valeurs, créer nvx services #VCIO 
  • @ecomobilite  JF Janin @Ministere_DD : Une techno ne devient un usage que plusieurs années après avoir été conçue #VCIO 
  • @TelecomPTech  P. Duvaut : objectif véhicule connecté : "auto mobilité comme service" #VCIO 
  • @TelecomPTech  P. Duvaut : leitmotiv > "emmener sa vie avec soi", avec téléphone #mobile  et maintenant #transports  intelligents #VCIO 

4. Quels sont les challenges majeurs ?

  • Jean-François Janin : « l’Interopérabilité et l’ergonomie sont des difficultés importantes »
  • Jean-Marc Blosseville : « les fonctions de perception, de cognition et de raisonnement du véhicule autonome de niveau 4 doivent reproduire celles de l’être humain, c’est la barre à atteindre et il y a des limites physiques et technologiques à intégrer »
  • Jean-Hubert Wilbrod : « le coût et l’équation économique sont des points bloquants et manquants »

Twitter

  • B. Cahour prof @TelecomPTech  : objectif : le conducteur peut s'adonner à d'autres activités mais doit rester mobilisable #VCIO 
  • @ecomobilite JM Blosseville @Ifsttar  difficultés syst. Autonomes = voir a longue distance #VCIO 
  • @ecomobilite JM Blosseville @Ifsttar  Syst. Coopératifs : il faut ameliorer la Gestion des infos globales/centralisation des info #VCIO 
  • @TelecomPTech JM Blosseville @Ifsttar  connectivité = avenir de la #sécurité  active #VCIO 
  • @TelecomPTech JM Blosseville @Ifsttar  un syst. automatique qui conduit mieux qu'un humain = extrêmement difficile #VCIO 
  • @TelecomPTech JH Wilbrod http://neavia.com   : éviter accidents en informant, en prévenant danger imminent, en prenant contrôle partiel véhicule #VCIO 
  • @ecomobilite  Fiabilité de l'électronique et perception de l'environnement sont encore en chantier #VCIO 
  • @ecomobilite  Pb d interopérabilité pour A De La Fortelle: constructeurs auto ne souhaitent pas réellement collaborer avec les operateurs télécom #VCIO 
  • @ecomobilite  ITSdemain : voyageur actif en étant émetteur d informations #VCIO 
  • @ecomobilite  Jm Janin @Ministere_DD Le stationnement = moyen de financer les initiatives ITS. Réflexion sur stationnement intelligent necessaire #VCIO 
  • @TdF__ademe  @ecomobilite  @Ifsttar  Google vient d'investir ds 7 startups ds les 6 derniers mois. Enjeu : la réduc° de 70% des VP remplacés par des robots

5. Qui est responsable ?

  • Mélanie Clément-Fontaine : « Aujourd’hui prévaut la responsabilité du fait des choses, conformément à la loi Badinter qui cherche à indemniser les victimes plus qu’à circonscrire précisément la chaîne de responsabilité d’un sinistre qui impliquerait un véhicule autonome »
  • Jérôme Perrin : « En référence à la distinction entre personne morale et personne physique, la future législation des véhicules autonomes pourrait se référer à une personne robot qui ferait éventuellement l’objet de poursuites judiciaires, au moins pour amorcer une procédure »

Twitter

     

  • @ecomobilite Melanie Clement-Fontaine : le droit/les règles n empêcheront pas l évolution de la technologie #VCIO 
  • @TelecomPTech A. de La Fortelle @MINES_ParisTech  pose la question de la responsabilité en cas d'accident impliquant un véhicule connecté #VCIO 
  • @ecomobilite A De La Fortelle (@MINES_ParisTech ) Il faut revoir nos manières d agir et réagir avec l arrivée des véhicules autonomes #VCIO 
  • @ecomobilite  X Chalandon @renault  Avec l automatisation, comment vont évoluer les règles de responsabilité du conducteur ? #VCIO 
  • @TelecomPTech  Comment entamer procès c/t un véhicule automatisé ? Il faudrait rupture juridique majeure = considerer "robot" personne responsable #VCIO 

6. Quelle gouvernance ?

  • Jean-Marc Blosseville : « Il faut intégrer les équipementiers, les acteurs du Numérique de l’Energie et des Infrastructures »
  • Bernard Basset : « Les Collectivités territoriales doivent aussi participer »
  • Arnaud de la Fortelle : « vers un code de la route pour les véhicules autonomes ? »

Twitter

7. Quels sont les projets phares ?

  • Jacques Ehrlich : « Scoref »
  • Jean-Laurent Franchineau : « OptiCities » ; « Normatis »
  • VeDeCom : « projet d’expérimentation de véhicule en conduite déléguée sur voie propre entre Versailles et Satory, puis entre Satory et Saclay avant 2020 »

Twitter