Télécom ParisTech

Effectuer un séjour d'études non diplômant

Auditeur libre : un semestre

Les étudiants doivent valider 30 crédits ECTS au cours de leur semestre à l’étranger, valider un stage d’ingénieur en France ou à l’étranger (selon les modalités précisées dans le règlement scolaire). Les études sont encadrées par un enseignant-chercheur de Télécom ParisTech (« conseiller d’études »).
Les étudiants visés par cet alinéa doivent obligatoirement valider un stage d'ingénieur, soit avant leur mobilité internationale, soit à leur retour. Si ce stage se déroule à leur retour et constitue la dernière obligation scolaire pour être diplômé, la durée du stage ne peut excéder une durée de 24 semaines.

Auditeur libre : deux semestres

Les étudiants doivent valider 60 crédits ECTS qui comprennent environ 30 crédits de cours, et 30 crédits de projet de fin d'études ou mémoire ou stage, une de ces activités étant réalisée dans l'institution d'accueil.

De plus, à leur retour de formation à l'international, les étudiants qui le souhaitent, peuvent réaliser un stage libre d'une durée n'excédant pas 24 semaines, sous réserve de ne pas avoir déjà validé un stage d'ingénieur ou fait une année entière de stage avant de partir en formation à l'étranger (se référer au réglement scolaire).

Illustration "homo Erasmus"

Télécom ParisTech est titulaire de la  Charte Erasmus +(1.0 Mo) pour la période 2014-2020.

Erasmus +  est un programme européen visant à encourager la mobilité des étudiants en leur permettant d’effectuer une partie de leur formation à l’étranger. Cette mobilité doit s’effectuer dans un établissement partenaire. Les étudiants peuvent obtenir une bourse d’une durée comprise entre 3 et 12 mois. La mobilité a lieu à partir de la deuxième année de formation. La période d'études effectuée à l'étranger est encadrée par l'établissement d'envoi et l'établissement d'accueil. Elle est reconnue pour l'obtention du diplôme en France grâce aux crédits ECTS et au contrat d'études que l'étudiant signe avant son départ. Avec ce programme, les étudiants bénéficient de la gratuité des droits d'inscription dans l'université d'accueil mais continuent à payer ceux de Télécom ParisTech (vous devez vous réinscrire avant votre départ). La procédure d'examens sera celle en vigueur dans l'établissement d'accueil. Il peut s'agir d'examens écrits et/ou oraux. La langue des examens est celle de l'université d'accueil. Le nombre d'examens à présenter dans l'université d'accueil dépendra du contrat d'études signé avant le départ. Il indique de manière précise les modules suivis. Télécom ParisTech offre 41 partenariats Erasmus+ dans 41 établissements situés dans 18 pays.

Télécom ParisTech s’est vu accorder le projet de Erasmus+ au titre de la Mobilité internationale de crédits avec la Russie et ce pour une durée de 24 mois à compter de juin 2015. L'accord spécifique Erasmus+ a été proposé aux partenaires russes en complément des accords institutionnels déjà existants. Les périodes de mobilité et leur reconnaissance seront ainsi garanties dans les règles européennes.

De façon plus générale, Télécom ParisTech participe activement à plusieurs réseaux, nationaux (ParisTech, CGE, Institut Mines-Télécom, Université Paris Saclay), européens (ATHENS, IDEA League), et internationaux (Erasmus+ avec la Russie) à travers lesquels elle développe des actions et des programmes de formation et de recherche.