Télécom ParisTech

Centre de recherche du numérique

Illustration Recherche

Télécom ParisTech est un centre international et pluridisciplinaire de recherche sur le Numérique qui allie des expertises disciplinaires de très haut niveau et une capacité unique de mobilisation transversale interdisciplinaire, en réponse directe aux enjeux socio-économiques de la révolution Numérique, tous domaines sectoriels confondus.

Les 4 Départements, piliers disciplinaires du Numérique

4 Départements d’enseignement et de recherche couvrent toutes les expertises disciplinaires du Numérique :

Les 6 AxSEs interdisciplinaires

6 Axes stratégiques d’établissement « AxSEs » matérialisent le potentiel de mobilisation transversale et interdisciplinaire de la recherche de Télécom ParisTech sur les enjeux majeurs de la révolution Numérique communs à tous les domaines sectoriels :

2 Laboratoires de pointe

Deux Unités Mixtes de Recherche, UMR sous la double tutelle du CNRS et de Télécom ParisTech catalysent des travaux de recherche de très haut niveau et de visibilité mondiale :

Un acteur majeur de l'Université Paris-Saclay

Université Paris-Saclay

Télécom ParisTech est un acteur central de la recherche sur le Numérique de l’UPSay et contribue activement à la définition et à la mise en place de la stratégie scientifique de l’UPSay dans toutes les composantes du Numérique, ainsi qu’aux « Interfaces » :

La Recherche en chiffres

La recherche à Télécom ParisTech s’appuie sur :

  • 172 enseignants-chercheurs et chercheurs permanents (dont 29 CNRS)
  • 14 ingénieurs et techniciens en CDI
  • 285 doctorants

- produit en moyenne chaque année :

  • 625 publications internationales (revues et conférences)
  • 20 brevets

- a un chiffre d’affaire contractuel moyen annuel de 10,8M€ qui permet de financer 50% de ses coûts complets

- accueille en moyenne chaque année :

  • 70 post-docs
  • 60 « visiting scientists »

Animation de la Recherche

En dehors des animations scientifiques des 2 UMR, des 4 départements et des 6 AxSEs, l’animation de la recherche au niveau global de l’établissement repose sur 2 instruments :