Télécom ParisTech

Admission et déroulement de la thèse

Admission et inscription

À partir de la rentrée universitaire 2015, tous les nouveaux doctorants de Télécom ParisTech sont inscrits dans une école doctorale de l’Université Paris-Saclay (voir : Les écoles doctorales). Le processus se décompose en trois phases :

  • Dépôt du sujet par le directeur de thèse sur le système d’information ADUM .
  • Candidature du doctorant sur le système d’information ADUM, puis sélection et qualification par l’école doctorale.
  • Inscription administrative par Télécom ParisTech.

Sélection des doctorants

Télécom ParisTech applique un processus de sélection rigoureux permettant d’atteindre les objectifs de qualité propre à assurer la réputation du diplôme et sa reconnaissance par les secteurs socio-économiques employeurs de docteurs (voir : La thèse à Télécom ParisTech). Il sera particulièrement tenu compte :

  • De la qualité de la formation initiale (réputation et résultats obtenus) ainsi que de l’expérience de recherche
  • De l’adéquation du profil de connaissances avec le sujet de thèse
  • De tous les éléments objectifs permettant de consolider la confiance en l’atteinte des objectifs de qualité du doctorat au sein de Télécom ParisTech

Dans ce processus de sélection, la 1re étape est le fait du directeur de thèse, associant éventuellement l’organisme employeur s’il est extérieur (ex. : thèse CIFRE en lien avec une entreprise). La 2nde relève de l’école doctorale, qui s’assurera que l’ensemble des critères sont vérifiés et pourra, le cas échéant, accorder une dérogation au diplôme national ou européen de master (notamment pour les diplômés hors Union Européenne).

Projet professionnel et suivi des doctorants

Au-delà du seul recrutement, Télécom ParisTech appuie l’atteinte des objectifs de qualité sur une démarche affirmée de suivi des doctorants, dès le démarrage de la thèse. Il s’agit naturellement de s’assurer du bon démarrage du travail de recherche et de sa concrétisation rapide en termes de valorisation scientifique, mais aussi de la préparation du projet professionnel post-thèse. Il importe en effet que celui-ci soit pensé le plus tôt possible, afin d’assurer la cohérence entre le déroulement de la thèse et le profil du docteur arrivant sur le marché du travail. Cela passe par un travail sur les compétences à atteindre, via la recherche doctorale elle-même, via les formations suivies en cours de thèse ou via d’autres opportunités qui peuvent se présenter au cours des 3 années du doctorat.

Parmi ces compétences il y a celles portant sur la capacité à communiquer, en temps limité et à un public diversifié, tout en délivrant efficacement le message souhaité. L’événement « 5 minutes pour ma thèse (PhD pitch) » a permis à une vingtaine de doctorants de Télécom ParisTech en juin 2014 de tester leurs talents en la matière, et de découvrir leurs défauts en matière de communication verbale.

Le renforcement des compétences peut aussi s’effectuer par le biais de missions complémentaires, prévues dans le cadre du contrat doctoral . Il s’agit le plus souvent de missions d’enseignement, intéressant particulièrement ceux qui envisagent un devenir à titre principal ou accessoire dans le secteur éducatif, mais cela peut également concerner de la valorisation ou de la dissémination des connaissances. Environ 10 % des doctorants bénéficient de ce dispositif, qui n’est pas de droit mais implique plusieurs niveaux de décision au sein de Télécom ParisTech.

L'encadrement doctoral

PhD Comics

Le directeur de thèse a la responsabilité de la conduite de la thèse, depuis la phase du recrutement (dans lequel il est largement impliqué) jusqu’à la diplomation. Il est courant d’avoir des co-directions de thèse (avec responsabilité partagée), notamment en raison de collaborations académiques, de thèses pluri-disciplinaires ou de co-tutelles internationales [suite]

Formations en cours de thèse

La majorité des écoles doctorales françaises, dont toutes celles de Télécom ParisTech, offrent la possibilité de suivre des formations au cours des 3 années de thèse, en parallèle au travail de recherche. Ces formations visent trois objectifs :

  • Compléter des connaissances scientifiques pour les besoins de la thèse
  • Apporter une culture scientifique élargie du domaine
  • Participer à l’élaboration des compétences du docteur et à son employabilité

La thèse est une « expérience professionnelle de recherche », et à ce titre elle se situe entre la formation initiale et l’exercice plein d’une activité professionnelle. Néanmoins on se forme tout au long de la vie, et ceci est particulièrement vrai de cette période de transition. On peut considérer les 3 objectifs ordonnés ci-dessus comme étant d’importance croissante et visant à mettre le docteur en situation très favorable lors de son recrutement par une entreprise ou par un organisme public. Les deux premiers objectifs sont du ressort du directeur de thèse et de l’école doctorale, en matière de conseil et de suivi. Le troisième relève d’une démarche à plus long terme et s’appuie sur une offre de formations transverses mise en place par le collège doctoral (université Paris-Saclay) ou par l’école doctorale (EDITE).

Le Plan Individuel de Formation est un outil à la disposition du doctorant et de l’école doctorale, dès le début de la thèse, permettant au doctorant d’exprimer la vision de son futur professionnel et de mettre en relation les formations qu’il envisage pour atteindre les compétences manquantes. C’est un document révisable, édité avec le conseil avisé du directeur de thèse et éventuellement de l’école doctorale.

Dans tous les cas, c’est par l’appropriation des objectifs et par la responsabilisation de ses choix que le doctorant assure la rentabilité de ses efforts et l’acquisition de compétences utiles.

Le parcours « Compétences pour l’entreprise »

Télécom ParisTech s’est engagée à mettre en place le parcours « Compétences pour l’entreprise  » de la CDEFI , qui visera à offrir aux doctorants une formation en cours de thèse propre à répondre aux besoins de l’entreprise pour des docteurs se destinant au secteur privé. Les formations seront réparties en 4 lots, visant à atteindre 15 compétences clés. Les doctorants seront sélectionnés sur la base de leur motivation et de leur projet professionnel, et encadrés par un « mentor » du monde de l’entreprise. Ce parcours sera ouvert potentiellement à tout doctorant et pourra apporter un « plus » à ceux qui effectuent leur thèse en milieu purement académique, mais envisagent d’intégrer l’entreprise après la thèse. La bonne satisfaction des exigences du parcours permettra l’attribution du label « Compétences pour l’entreprise », sous le triple sceau de Télécom ParisTech, de la CDEFI et du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, qui a participé à l’élaboration du label.

Contacts

Le Chat de Ph. Geluck : Bonjour ! / Au revoir ! Source : blog01eso.blogspot.fr/2011/01/je-vous-souhaite-tous-la-tu-peux_4523.html

Français Langue Étrangère

Des cours de Français langue étrangère (FLE) sont proposés aux doctorants non francophones.

French as a Foreign Language

Non-French-speaking PhD students can attend French as a Foreign Language courses (FLE, for Français Langue étrangère).