Télécom ParisTech

Les écoles doctorales de Télécom ParisTech

Télécom ParisTech est habilité à délivrer le doctorat depuis 1984. Plus récemment, la création des écoles doctorales par l’arrêté du 7 août 2006  s’est traduite par une implication forte de l’établissement dans l’École Doctorale Informatique, Télécommunications et Électronique (EDITE, ED 130), dont Télécom ParisTech est cofondatrice avec l’Université Pierre et Marie Curie .

L’entrée de Télécom ParisTech dans l’Université Paris-Saclay  , qui est une Communauté d’Universités et Établissements  créée en décembre 2014, se traduit par son implication dans plusieurs écoles doctorales, en tant que membre ou co-opérateur. Toutes les thèses démarrées à partir de la rentrée universitaire 2015, seront diplômées par l’université Paris-Saclay, avec indication de Télécom ParisTech comme établissement d’inscription.

EDITE (ED 130)

l’École Doctorale Informatique, Télécommunications et Electronique  (EDITE) rassemble de nombreux établissements d’enseignement supérieur et de recherche et de multiples laboratoires actifs en formation doctorale dans les thèmes que contient son appellation, y compris des thèses en sciences économiques et sociales reliées à ces thèmes. EDITE comprend près de 800 doctorants, dont environ 40% jusqu’à présent étaient diplômés par Télécom ParisTech.

Écoles doctorales de l’Université Paris-Saclay

Depuis la rentrée universitaire 2015-2016, la formation doctorale est organisée au sein d’un collège doctoral unique, regroupant les 20 écoles doctorales de l'Université Paris-Saclay, dont Télécom ParisTech est membre fondateur. Chacune de ces écoles doctorales, organisée selon des principes communs au sein du collège doctoral , fédère un ensemble d'équipes de recherche, qui offrent de cette manière au futur docteur un encadrement scientifique de haut niveau ainsi qu'une préparation à l'insertion professionnelle. Chacune d’elle est co-opérée par plusieurs établissements, qui œuvrent pour le bien commun en matière de qualité de la formation doctorale.

Télécom ParisTech est particulièrement impliquée dans les écoles doctorales suivantes :

  • Sciences et technologies de l'information et de la communication (STIC, ED 580)
  • Sciences de l'Homme et de la Société (SHS, ED 578)
  • École doctorale de mathématiques Hadamard (MH, ED 574)
  • [+ de détails]

Sciences et technologies de l'information et de la communication (STIC, ED 580) 

Organisée en 4 pôles thématiques :

  • Automatique, Traitement du Signal, Traitement des Images, Robotique
  • Réseaux, Information et Communications
  • Données, connaissances, apprentissage et interactions
  • Programmation : modèles, algorithmes, langages, architecture

Cette ED de grande taille comprend environ 800 doctorants, dont près du quart seront à terme inscrits par Télécom ParisTech, au sein des 4 pôles.

Sciences de l'Homme et de la Société (SHS, ED 578) 

Organisée en 3 pôles thématiques :

  • Economie – Gestion
  • Sciences Sociales et Humanités
  • Droit

Il s’agit également d’une ED accueillant environ 800 doctorants. Seuls les deux premiers pôles concernent des doctorants de Télécom ParisTech.

École doctorale de mathématiques Hadamard (MH, ED 574) 

Organisée en 3 mentions :

  • Mathématique fondamentale:
  • Mathématiques appliquées
  • Mathématiques aux interfaces

Cette ED disciplinaire d’un peu moins de 200 doctorants se concentre, en ce qui concerne Télécom ParisTech, sur des sujets de thèses à forte technicité mathématique qui bénéficient mieux des formations et de l’encadrement l’ED MH que s’ils étaient doctorants d’une ED à spectre thématique et applicatif comme l’ED STIC.

L’encadrement doctoral

PhD Comics

Le directeur de thèse a la responsabilité de la conduite de la thèse, depuis la phase du recrutement (dans lequel il est largement impliqué) jusqu’à la diplomation. Il est courant d’avoir des co-directions de thèse (avec responsabilité partagée), notamment en raison de collaborations académiques, de thèses pluri-disciplinaires ou de co-tutelles internationales. Tout aussi couramment participe au co-encadrement un chercheur ou enseignant-chercheur, qui apporte son soutien scientifique sans avoir la responsabilité formelle du pilotage de la thèse.

La direction de thèse nécessite l’habilitation à diriger des recherches , sachant que des dérogations peuvent être autorisées dans des conditions et des cas précis. Les laboratoires de Télécom ParisTech (LTCI , i3/SES) hébergent environ 180 chercheurs et enseignants-chercheurs, dont les 2/3 ont obtenu l’HDR ou la détiennent par équivalence ou dérogation. Cela permet de garantir aux doctorants une excellente qualité potentielle d’encadrement.

Parmi leurs missions, les écoles doctorales s’assurent de la qualité de cet encadrement de diverses façons, en particulier par la limitation du nombre de doctorants encadrés ou, dans les cas exceptionnels, par l’examen de la situation des doctorants précédemment encadrés et de la qualité de leur production scientifique.

Contacts

Monde (illustration)

Quelques chiffres

  • Télécom ParisTech accueille environ 250 doctorants dans ses laboratoires.
  • 50 % des doctorants sont de nationalité française, 15% viennent d’Asie, 14% d’Afrique, 11% d'Europe, 6% du Proche et Moyen-Orient et 4% des Amériques. 34 pays sont aujourd’hui représentés parmi ces doctorants.
  • 30 % des doctorants sont des doctorantes.
  • Télécom ParisTech dispose de 180 enseignants-chercheurs et chercheurs, dont les 2/3 peuvent diriger des thèses.
  • Les docteurs de Télécom ParisTech font partie du réseau des diplômés Télécom ParisTech alumni , fort de près de 18 000 membres répartis dans le monde entier.