Télécom ParisTech

Laboratoires communs

Les laboratoires communs avec des entreprises réunissent, autour d’une thématique de recherche, notre école, une ou plusieurs entreprises et parfois d’autres partenaires écoles ou organismes de recherche. Ils sont établis pour une durée typique de cinq ans, et visent à mettre durablement en synergie des efforts de recherche conjoints, au profit de l’impact socio-économique de notre recherche et du développement de son caractère innovant.

Morpho, entreprise du groupe SAFRAN, est le leader mondial incontesté de la sécurité biométrique. Les coopérations en recherche avec l’école sont régulières depuis plusieurs années, concrétisées en particulier par la présence dans nos murs d’un chercheur de cette entreprise.
Morpho et notre école ont décidé d’inscrire ces coopérations dans le cadre d’un laboratoire commun : « IDentity & Security Alliance (The Morpho and Telecom ParisTech Research Center) », créé en mars 2011. Les thématiques qui y sont traitées relèvent de divers domaines liés à la sécurité et l’identité : sécurité informatique et cryptographie, sécurité des composants, systèmes de gestion de l’identité, etc.

« Il s’agit de libérer le potentiel applicatif des domaines de la gestion sécurisée de l’identité dans son sens le plus large. Aujourd’hui, il nous semble qu’en tant que citoyens, en tant qu’individus, en tant que membres d’une organisation, notre identité, et les droits qui y sont attachés sont absolument capitaux pour le fonctionnement de notre société moderne : le droit de vote, le droit à un compte bancaire, mais aussi le droit de consommer des services, sur Internet de manière la plus anonyme possible, mais dans des conditions qui garantissent la sécurité de toutes les parties. Le laboratoire affiche l’ambition de nourrir un socle de connaissances scientifiques qui permettront ces applications de nouvelle génération », expliquent Gérard Memmi, chef du département Informatique et Réseaux de l’École, et Vincent Bouatou, Responsable de la Recherche Externe de Morpho.

Le laboratoire LINCS  - Laboratory for Information, Networking and Communication Sciences, laboratoire commun de recherche sur l'internet du futur a été créé en octobre 2010 par Alcatel-Lucent, Inria, l'UPMC et Télécom ParisTech et inauguré officiellement en mai 2011.

Depuis plusieurs années, Altran, société leader européenne dans le conseil en innovation et Télécom ParisTech, leader académique dans le domaine des technologies de l’information et de la communication en France, entretiennent un partenariat de haut niveau.

Enseigner une culture de l’excellence à des étudiants de haut potentiel et les placer de facto en situation d’ingénieurs en quête de performance, est un défi au quotidien. Télécom ParisTech se devait de mettre en œuvre des moyens d’enseignement sans équivalent dans le domaine des télécommunications. Objectif tenu, et placé aujourd’hui à un seuil très élevé.

Grâce au partenariat avec Altran, Télécom ParisTech permet dorénavant à ses étudiants d'explorer les limites du savoir technique et leur ouvre l’accès à des bancs fonctionnant jusqu’à 60 GHz, une fréquence 6000 fois supérieure à l’ADSL. Un véritable défi pédagogique et un enseignement en avance sur les besoins !

Pour réaliser cet objectif commun, les experts d’Altran et les enseignants-chercheurs du département « Communications et Électronique » de Télécom ParisTech ont développé en étroite collaboration le Laboratoire COM’NUM.
Très vite associé à la mise en œuvre d’une technologie de pointe, ce laboratoire des Communications Numériques Télécom ParisTech-Altran concrétise une relation très réussie école-entreprise ; de celle qui amène la formation expérimentale à pénétrer aussi profondément dans le vertigineux domaine des "giga fréquences".

Des recherches sur l'ubiquité des médias

La société numérique d'aujourd'hui se caractérise par une fusion des moyens de communication, des supports d'information et des objets de connaissance : le futur est à « l'ubiquité des médias », un environnement numérique dans lequel l'individu est tour à tour émetteur, récepteur et relais d'information. Il y a donc un besoin de créer une continuité forte entre la communication ubiquitaire - l'échange d'informations en tout lieu et à tout instant - et les médias numériques supports de ces échanges. Avec pour objectif de créer un univers informationnel dense, cognitif et toujours interconnecté. C'est cette vision que portent l'Institut Télécom et Alcatel-Lucent Bell Labs.

Les activités du laboratoire sont structurées en actions de recherche interconnectées. Télécom ParisTech est impliquée dans les actions de Recherche « Nouvelles interfaces et nouveaux usages » et « Sémantique et orchestration pour l’adaptation de services multimédias ».

Pour en savoir plus : le site du Laboratoire commun Alcatel-Lucent/Institut Télécom sur l'ubiquité des médias 

Compte tenu de leurs objectifs propres et de l'environnement scientifique, l'Institut Mines-Télécom et France Télécom ont décidé de renforcer leurs axes de recherche communs dans la thématique de l'électromagnétisme appliqué à la dosimétrie et aux interactions ondes personnes afin de permettre aux équipes de mettre en synergie leurs moyens de recherche et d'innovation sur des axes de recherche identifiés conjointement :

  • Électromagnétisme et méthodes numériques pour la dosimétrie, les interactions ondes-personnes, les communications BAN
  • Électromagnétisme pour les nouvelles interfaces avec le cerveau (BCI)
  • Adaptation et développement de méthodes et outils expérimentaux appliqués à la mesure et les capteurs relatifs aux interactions ondes personnes
  • Traitement d'images 3D, développement de modèles anatomiques pour la modélisation des interactions ondes personnes
  • Évaluation des interactions des ondes radioélectriques avec les personnes

La forme choisie pour cette collaboration est celle d'un laboratoire commun, dénommé WHIST LAB.
Pour en savoir plus : le site de WHIST LAB