Télécom ParisTech

Retour sur le 27e Congrès MATh.en.JEANS à Télécom ParisTech

Album photos MATh.en.JEANS

Les 1er, 2 et 3 avril 2016, Télécom ParisTech a accueilli le 27e congrès MATh.en.JEANS . Cet événement, rendu possible à l’École par l’engagement de Laurent Decreusefond, professeur au département Informatique et Réseaux, a réuni 350 élèves de collèges et lycées venus de toute la France pour échanger avec nos enseignants-chercheurs et étudiants.

50 exposés d’élèves autour des mathématiques

Rythmé par des ateliers et des temps de présentation de posters sur leurs projets, le Congrès a laissé une grande place à l’échange entre élèves, enseignants et le public présent. Avec une cinquantaine d’exposés présentés par les élèves sur des sujets aussi variés que « Trouver aléatoirement le centre d’un cercle », « La toile d’araignée », « Les tables de Poséidon » ou encore « Économie de bitume », les mathématiques ont été décryptées sous toutes leurs formes et utilités !

Des enseignants-chercheurs de Télécom ParisTech disponibles

Ce week-end studieux a été l’occasion pour ces jeunes épris de mathématiques de rencontrer des enseignants-chercheurs de Télécom ParisTech et d’assister à des conférences originales et ludiques. Ainsi, Alain Maruani a souhaité répondre à la question Pourquoi s’obstinent-ils à démontrer des théorèmes plutôt que de faire des choses utiles ?, Florence Tupin a montré les liens entre les images, les maths et nous, Pooran Mémari a expliqué à quoi servent les triangulations, Stéphan Clemençon a choisi de prouver comment les mathématiques permettent aux machines d’apprendre et Isabelle Bloch de présenter comment les modèles mathématiques peuvent guider l’analyse et l’interprétation d’images médicales.

Valoriser et encourager l’intérêt des jeunes pour la science

Laurent Decreusefond, professeur au département Informatique et Réseaux à Télécom ParisTech et porteur de ce projet en interne trouve un grand intérêt à participer à ce programme ambitieux de valorisation des mathématiques : « Il nous apparaît essentiel d’encourager l’intérêt des jeunes pour la science et les maths en particulier. C’est l’esprit de recherche des plus jeunes que nous cherchons avant tout à cultiver en espérant développer aussi leur esprit d’innovation dans le futur ».

Pour Télécom ParisTech, c’est aussi l’occasion de montrer que l’École est un lieu ouvert avec des professeurs avenants et de rendre ce concept de « grande école » plus réel pour des élèves de tous horizons. Enfin, encourager les jeunes filles à poursuivre des études scientifiques est aussi un objectif de l’École et de ce programme qui compte autant de filles que de garçons.