Télécom ParisTech

Télécom ParisTech lance une nouvelle chaire de recherche dans le domaine de l’intelligence artificielle

aux côtés d’Airbus Defence & Space, Engie, Idemia, Safran et Valeo

Télécom ParisTech, Fondation MT, Airbus, Engie, Safran, Idemia, Valeo : partenaires de la Chaire DSAIDIS

Communiqué de presse - 31 janvier 2019

L’accès à des bases de données massives, conjugué à une puissance de calcul sans cesse croissante, a ouvert la voie au développement de nouveaux outils d'Intelligence Artificielle (IA), à l’origine d’une révolution dans l’industrie et dans les services. Au cœur de l’IA, l’apprentissage statistique, dynamisé par l'internet des objets, peut maintenant s’appliquer à la quasi-totalité des processus industriels, de la conception d’un produit à son utilisation et aux services qui lui sont associés.

Après l’ère du big data analytics, de nouvelles attentes entrent désormais en jeu. Télécom ParisTech, avec le soutien de la Fondation Mines-Télécom, a réuni cinq grandes entreprises au sein de sa nouvelle chaire de recherche et d’enseignement Data Science & Artificial Intelligence for Digitalized Industry & Services (DSAIDIS) : Airbus Defence & Space, Engie, Idemia, Safran et Valeo. Signée pour une durée de 5 ans, cette chaire bénéficiera d’un budget total sur la période de près de 7 millions d’euros, constitué pour partie de l'apport en nature de l'école et pour partie de l'apport financier des partenaires industriels.

Qu’ils soient destinés à l’aide à la décision dans des domaines sensibles (défense, santé, transport…) ou simplement à garantir la confiance dans une technologie avant son adoption, les systèmes d’intelligence artificielle doivent être capables de justifier leurs décisions, de prouver leur robustesse face aux attaques et aux erreurs, de conserver une trace de leur apprentissage et de permettre que leurs décisions puissent être interprétées.

Par ailleurs, lorsqu’ils sont embarqués dans un environnement mobile, les systèmes d’IA doivent pouvoir communiquer avec cet environnement, connaître leurs propres points faibles et continuer à s’améliorer au moyen d’interactions pertinentes. Pour les équipes de recherche de Télécom ParisTech, il s’agit là d’un ensemble de défis passionnants à relever, dont la résolution conditionnera l’utilisation pérenne de la science des données et des outils d’IA. Au sein de cette nouvelle chaire, ces travaux de recherche seront conduits selon quatre grands axes :

  • Axe 1 : Développement d’une analyse prévisionnelle des séries temporelles et des flux de données
  • Axe 2 : Exploitation à grande échelle de données partiellement étiquetées et hétérogènes
  • Axe 3 : L’apprentissage statistique au service d’une prise de décision fiable et rigoureuse
  • Axe 4 : Un apprentissage qui dialogue avec son environnement

Portée par Florence d’Alché-Buc, professeure à Télécom ParisTech en informatique et mathématiques appliquées, la chaire DSAIDIS a pour objectif de conduire une recherche académique de pointe pour répondre aux nouvelles questions posées par une généralisation de l’IA pour les industriels et les sociétés de services. Elle assurera également la formation des futurs professionnels de l’intelligence artificielle grâce à deux cursus conçus en collaboration avec l’ENSTA ParisTech.

Pour en savoir plus : www.telecom-paristech.fr/dsaidis 

Contacts presse

Isabelle Mauriac 
Attachée de presse
01 43 38 75 35 
06 27 70 71 60
Stéphane Menegaldo  
Communication scientifique
01 45 81 70 95
06 16 60 06 76

 Télécharger le communiqué de presse(264 Ko)

À propos de Télécom ParisTech @TelecomPTech

Télécom ParisTech est une grande école française d’ingénieurs généralistes du Top 4. Classée première pour sa proximité avec les entreprises, cette école publique garantit une excellente employabilité dans tous les secteurs et apparait comme la 1ère grande école d’ingénieurs du numérique. Avec des enseignements d’excellence et une pédagogie innovante, Télécom ParisTech est au cœur d'un écosystème d'innovation unique, fondé sur l'interaction et la transversalité de sa formation, de sa recherche interdisciplinaire, de ses deux incubateurs d'entreprises et de ses campus (Paris et Sophia Antipolis – EURECOM). Évaluée A+ par l’HCERES et labellisée Carnot Télécom & Société Numérique, sa recherche couvre tout le champ du numérique. École de l’IMT (Institut Mines-Télécom), Télécom ParisTech est membre fondateur du réseau internationalement reconnu ParisTech et se positionne comme le collège de l’innovation par le numérique de Paris-Saclay.

À propos de la Fondation Mines-Télécom  @FondationMT

La Fondation Mines-Télécom, fondation reconnue d’utilité publique, soutient le développement de l’Institut Mines-Télécom et celui de ses huit écoles dans leurs missions de formation, de recherche et d’innovation. Elle rassemble plus de 80 entreprises mécènes et 2000 donateurs particuliers qui s’engagent à soutenir des projets concrets à forts impacts technologiques, industriels et sociétaux, autour du numérique, de l’énergie et de l’Industrie du futur ainsi que des actions de solidarité en faveur des étudiants. La Fondation Mines-Télécom finance ainsi, grâce au soutien des entreprises dont les partenaires fondateurs (BNP Paribas, Nokia et Orange) et des diplômés et parents d’élèves, une dizaine de programmes dans les domaines de la formation (bourses, programme d’open-innovation pour les élèves, MOOC), de la recherche (thèses, prix d’excellence, Académie franco-allemande et chaires d’enseignement-recherche), de l’innovation (prêts d’honneur aux start-up et soutien à l’incubation) et de la prospective (Cahiers de veille) ainsi que des actions en faveur du développement des écoles de l’IMT (bourses, ouverture sociale, équipements de pointe, aide à la mobilité internationale).

À propos de Airbus Defence and Space  @AirbusDefence

Airbus Defence and Space, l’une des deux Divisions d’Airbus, est le numéro un européen de l’industrie spatiale et de la défense. Elle compte parmi les leaders mondiaux de l’industrie spatiale et fait partie des dix premières entreprises mondiales du secteur de la défense. Elle réalise un chiffre d’affaires d’environ 11 milliards d’euros avec un effectif de quelques 34 000 employés. Airbus Defence and Space est composée de quatre entités : Military Aircraft, Space Systems, UAS (Unmanned Aerial Systems) et CIS (Communications, Intelligence & Security).

À propos de Engie  @ENGIEgroup

Nous sommes un groupe mondial de l’énergie et des services, qui repose sur trois métiers clés : la production d’électricité bas carbone, notamment à partir de gaz naturel et d’énergies renouvelables, les infrastructures énergétiques et les solutions clients. Portés par notre ambition de contribuer à un progrès harmonieux, nous relevons les grands défis mondiaux comme la lutte contre le réchauffement climatique, l’accès à l’énergie pour tous, ou la mobilité, et proposons à nos clients particuliers, entreprises et collectivités des solutions de production d’énergie et des services qui réconcilient intérêts individuels et enjeux collectifs.

Sobres en carbone, nos offres intégrées, performantes et durables s’appuient sur les technologies digitales. Au-delà de l’énergie, elles facilitent le développement de nouveaux usages et favorisent de nouveaux modes de vie et de travail.
Notre ambition est chaque jour portée par chacun de nos 150 000 salariés dans 70 pays. Avec nos clients et nos partenaires, ils constituent une communauté d’imaginative builders qui imaginent et construisent aujourd’hui des solutions d’avenir.

À propos d’Idemia  @IdemiaGroup

Idemia, le leader mondial de l’Identité Augmentée, fournit un environnement de confiance permettant aux citoyens, comme aux consommateurs, d’accomplir leurs activités quotidiennes les plus importantes (payer, se connecter, voyager ou voter), que ce soit dans le monde physique ou dans le monde digital.

Sécuriser notre identité est devenu essentiel dans le monde dans lequel nous vivons. En nous engageant pour l’Identité Augmentée, une identité qui assure respect de la vie privée et confiance mais garantit également des transactions sécurisées, authentifiées et vérifiables, nous réinventons notre manière de penser, de produire, d’utiliser et de protéger l’un de nos biens les plus précieux, notre identité, partout et à chaque instant où la sécurité importe. Nous fournissons cette Identité Augmentée à des clients internationaux des secteurs financiers, des télécommunications, de l’identité, de la sécurité publique et de l’Internet des Objets. Avec près de 3 milliards de dollars de chiffres d’affaires et 13.000 employés dans le monde, IDEMIA sert des clients dans plus de 180 pays.

À propos de Safran  @SAFRAN

Safran est un groupe international de haute technologie opérant dans les domaines de la propulsion et des équipements aéronautiques, de l’espace et de la défense. Implanté sur tous les continents, le Groupe emploie plus de 91 000 personnes et occupe, seul ou en partenariat, des positions de premier plan mondial ou européen sur ses marchés. Le Groupe mène une stratégie continue de différenciation par l’innovation et s'engage de façon permanente dans des programmes de recherche et développement. Safran est une société cotée sur Euronext Paris et fait partie des indices CAC 40 et Euro Stoxx 50.

À propos de Valeo  @Valeo_Group

Valeo est un équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde. Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements innovants permettant la réduction des émissions de CO2 et le développement de la conduite intuitive. Le Groupe a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 18,5 milliards d’euros et a consacré 12 % de son chiffre d’affaires première monte à la recherche et au développement. Valeo emploie, au 30 juin 2018, 115 000 collaborateurs dans 33 pays, dans 185 sites de production, 20 centres de recherche, 36 centres de développement et 15 plates-formes de distribution. Valeo est coté à la Bourse de Paris et fait partie de l’indice CAC 40.