Pressroom

Antonio Casilli : Derrière les robots, on trouve beaucoup d'humains

Non seulement les robots n’ont pas éclipsé les humains, mais le numérique a donné naissance à un nouveau prolétariat. À la place du robot intelligent réalisant des calculs mathématiques, il existe un monde du cyber-travail, qui emploie des millions d’individus à travers la planète, travailleurs humains payés à “jouer les intelligences artificielles”. Telle est la thèse d’Antonio Casilli, maître de conférences en humanités numériques à Télécom ParisTech.µ
À lire >> https://www.lexpress.fr/culture/derriere-les-robots-on-trouve-beaucoup-d-humains_2058379.html