Télécom ParisTech

Filière Algèbre appliquée : cryptographie, information quantique, codage

Cette filière propose une introduction à plusieurs domaines de l’informatique et des télécommunications : calcul formel, codage correcteur, cryptographie, et théorie de l’information quantique, ayant pour caractéristique de reposer en grande partie sur un corpus mathématique commun, essentiellement algébrique.

Ces domaines, qui font partie du cœur de métier d’un ingénieur en télécommunications, seront abordés ici plutôt sous l’angle théorique. La filière offrira ainsi une première ouverture sur la recherche (ce en quoi elle se mariera bien avec la filière Mathématique, Informatique théorique et Recherche opérationnelle (MITRO), et la poursuite éventuelle d’un M2 puis d’une thèse).

Toutefois il pourra aussi être judicieux pour les élèves de compléter leur cursus par un choix d’UE électives dans d’autres filières, proches thématiquement, mais plus pratiques et plus appliquées (comme Systèmes et Objets de Communications (SOCOM), Réseaux (RES) ou Sécurité des réseaux et infrastructures informatiques (SR2I). Ceci ouvrira des débouchés vers des métiers tels qu’ingénieur en systèmes de communication, en réseaux, ou en sécurité.

Même si aucun prérequis formel n’est exigé pour suivre cette filière, une certaine aisance préalable en mathématiques sera utile.

En savoir plus sur la filière 

Quentin Lutz

Cette filière est plutôt exigeante mais très gratifiante. On y étudie plusieurs théories mathématiques essentielles aux télécoms  d’aujourd’hui et de demain (de la fondamentale théorie de l’information à l’information quantique en passant par la cryptographie). L’enseignement est assuré par des professeurs très intéressants, visiblement passionnés et disponibles. C’est une valeur sûre pour travailler dans les télécoms et notamment pour l’Internet des objets.

Quentin Lutz, promo 2018
“