Télécom ParisTech

Dans les classements

Classement 2019 de l'Étudiant : Télécom ParisTech progresse

L'Etudiant

L'Étudiant publie son classement des écoles d'ingénieurs 2019 . Télécom ParisTech y est :

Classement QS « Top Universities » 2017

Télécom ParisTech est :

  • classée 236e (395e en 2016) sur le thème "Engineering & Techno" (5e grande école française après Polytechnique, CentraleSupelec, Mines ParisTech et Grenoble INP)
  • classée 201-250 (251-300 en 2016) dans "Computer Science and Information System" (4e grande école française avec ENS, Polytechnique, CentraleSupelec)
  • classée 201-250 dans "engineering and electrical electronic"

U-Multirank 2017 : Télécom ParisTech 3e établissement mondial en informatique ; 1re en transfert de connaissances ; 5e en satisfaction des étudiants

U-Multirank

Initiative européenne, le classement U-Multirank qui a progressivement étendu le nombre d’institutions prises en compte depuis son lancement, en 2014, s’appuie, sur quatre autres critères, outre la recherche : l’enseignement et l’apprentissage, le transfert de connaissances, l’orientation internationale et l’engagement régional.

Classement 2017 de l'Usine Nouvelle : Télécom ParisTech troisième

L'Usine Nouvelle

Télécom ParisTech est 3e du classement des écoles en accès bac +2 de l'Usine Nouvelle  de février 2017, et 4e parmi toutes les écoles d'ingénieur (post-bac et bac +2). Sur les critères plus spécifiques du classement, Télécom ParisTech est 4e en nombre de publications scientifiques par chercheur et 5e en salaire de sortie.

À noter que l'Université Paris-Saclay et l'IMT sont très bien représentées dans le top 5 : Polytechnique (Université Paris-Saclay) est 1re, IMT Atlantique et Mines ParisTech (IMT) 4es.

U-Multirank 2016 : Télécom ParisTech performante en recherche, international, transfert de connaissances, co-publications avec les industriels

U-Multirank

Sur les 73 établissements français figurant dans les tables de U-Multirank cette année, sept - dont deux de l'Institut Mines-Télécom - parviennent à afficher une majorité de A dans deux catégories : Audencia, Télécom Bretagne, ENS, ENS Lyon, Centrale Nantes, Télécom ParisTech et Toulouse business school.

  • En transfert de connaissances, Télécom ParisTech a six A sur huit indicateurs ;
  • en recherche, Télécom ParisTech a cinq A sur huit indicateurs ;
  • en ouverture à l'international, Télécom ParisTech a cinq A sur huit indicateurs ;
  • Télécom ParisTech est 6e parmi les « global top performers » en co-publications avec les industriels.

U-Multirank 2016 : la moitié des 73 établissements français recensés sont très performants dans au moins un domaine . AEF, 4 avril 2016 (accès réservé aux abonnés)

Première pour la création de start-up, selon Industrie et Technologies

Industrie & technologies

Télécom ParisTech affiche son dynamisme en étant en tête pour la création d'entreprises.  

Par ailleurs, dans sa catégorie de taille, Télécom ParisTech apparait 4e école d'ingénieurs des grands concours nationaux (Polytechnique, Mines-Ponts, CentraleSupelec) et 2e école d'ingénieur du Concours Mines-Ponts.

De manière générale, ce classement met en avant la place de la recherche et de l'innovation dans les écoles d'ingénieurs selon trois critères principaux : le montant des contrats de recherche, le nombre de brevets déposés au cours des quatre années précédentes, et le nombre de doctorants et post-doctorants.