Télécom ParisTech

Les investissements d’avenir

Investissements d'avenir

Les Labex démarrent !

Printemps 2012 : les activités démarrent au sein de trois Labex où s’implique Télécom ParisTech : DigiCosme (Saclay STIC), LMH (Saclay Mathématiques Hadamard), Smart (Paris STIC) et UCN@Sophia (services que l'Internet de demain offrira aux utilisateurs). Si les projets de recherche programmés par les Labex sont encore en cours de montage, les premières bourses de thèse et de Masters ont été distribuées et l'École est déjà bénéficiaire de certaines d'entre elles.

Idex : les lauréats définitifs

Le  projet Idex Saclay , auquel nous participons avec  18 autres établissements, a été retenu par l’État en février 2012 dans le cadre de l'appel à projets « Initiatives d'excellence » (Idex), visant à faire émerger en France des pôles pluridisciplinaires d'excellence en enseignement supérieur et de recherche capables de rivaliser avec les plus grandes universités du monde.

Info presse : Nomination des directeurs délégués à la Formation et à la Recherche 
L’équipe Idex Paris-Saclay de la Fondation de coopération scientifique Campus Paris-Saclay se renforce avec l’arrivée de deux directeurs délégués. Elisabeth Dufour-Gergam et Patrick Leboeuf ont été nommés respectivement Directrice déléguée à la Formation et Directeur délégué à la Recherche, le 14 novembre 2012 lors du Conseil d’administration de la Fondation. Ces nominations sont dans la continuité de la construction de l’Université Paris-Saclay.

Avec le bouclage financier du déménagement sur Saclay de très nombreux établissements d'enseignement supérieur (dont le nôtre, par décision du premier ministre de début janvier 2012), deux jalons décisifs dans la construction de l'Université Paris Saclay viennent d'être franchis.

Il faut attendre de ce succès une visibilité internationale rapide, le développement de la coopération entre établissements (pour plus de pluri-disciplinarité, plus de diversité) et des financements d'incitation pour des opérations collectives dopant nos enseignements et notre recherche.

Comment accroître les coopérations voire les mutualisations sans perdre son identité, voilà le défi que nous devrons relever dans les prochaines années.

Yves Poilane, directeur de Télécom ParisTech, restera un acteur engagé mais exigeant de cette construction. Il sera particulièrement vigilant à ce que la finalité de cette construction reste de contribuer au développement économique et social du pays, principal apport de nos Grandes Écoles à une telle construction.

Les 8 lauréats de l'appel à projets initiatives d’excellence sont :
- Strasbourg, Bordeaux, PSL* (Paris Sciences et Lettres, avec notamment Ulm, Dauphine, Chimie ParisTech, ESPCI ParisTech) lors de la première vague ;
- Sorbonne Universités (comprenant notamment Paris II, IV, VI), Sorbonne Paris Cité (comprenant notamment Paris III, V et VII, ainsi que Sciences Po), Aix-Marseille , Toulouse et  Paris Saclay, lors de la deuxième vague.

Labex (laboratoires d'Excellence)

Cet appel concerne les projets de laboratoires. Un fond d’1 milliard d'euros est créé. Les revenus de ce capital permettront d’assurer le financement des laboratoires retenus.

Télécom ParisTech, Eurecom ou l'Institut Mines-Télécom participent à 4 Labex

  • Labex-Digiworlds,  communauté STIC du campus Paris Saclay.
  • LMH (Laboratoire Mathématiques Hadamard), communauté des mathématiques.
  • SMART sur « les interactions humains/machines intelligentes dans la société numérique » porté par le PRES Sorbonne Universités.
  • UCN@Sophia sur les services que l'Internet de demain pourra offrir aux utilisateurs : Eurecom est partenaire.

Plusieurs écoles de ParisTech sont impliquées dans les Labex sélectionnés à date

  • 5 Labex sur le Campus de Paris-Est (École des Ponts ParisTech).
  • 2 Labex sur le campus Paris-Centre (ESPCI ParisTech dans les deux, Chimie ParisTech pour l’un d’entre eux).
  • 6 Labex sur le campus Paris-Saclay (École Polytechnique, MINES ParisTech, ENSTA ParisTech, Institut d’Optique Graduate School, Agro ParisTech).

Equipex (Équipements d'excellence)

Cet appel à projets permettra aux laboratoires français d'acquérir des équipements scientifiques de pointe leur permettant de réaliser des travaux de recherche au meilleur niveau mondial, au service de l'accroissement des connaissances et de l'innovation. Il est doté d'un milliard d'euros. 52 projets sont lauréats de la première vague de l'appel à projets (20 janvier 2011). Carte des Equipex

Télécom ParisTech ou l'Institut Mines-Télécom participent à 3 Equipex lauréats : FIT, Digiscope et Dime SHS.

Les écoles de ParisTech sont impliquées dans 14 projets lauréats sur les 52 retenus, soit plus du quart des dossiers.

IRT et SATT

IRT (Instituts de Recherche Technologique)

Dotée de 2 milliards d’euros, cette action vise à faire émerger des Instituts de Recherche Technologique au sein de campus d'innovation technologique de dimension mondiale. Il s'agit de faire émerger des partenariats stratégiques publics-privés en matière de recherche, de formation et d'innovation destinés à supporter une stratégie industrielle de conquête sur les marchés porteurs, afin de créer sur la durée des emplois dans notre pays. Les IRT sont  basés sur des partenariats de long terme entre nos établissements d’enseignement supérieur et de recherche et les entreprises

Six IRT sont sélectionnés (mai 2011) et bénéficieront de 1,5 milliard d'euros.

Deux projets d’excellence ont été recommandés par le jury pour faire l’objet d’un examen spécifique. Ils devront être restructurés et soumis à nouveau à l’approbation du jury :

  • SystemX à Saclay sur l’Ingénierie numérique des systèmes, impliquant Télécom ParisTech ;
  • B-COM à Rennes sur les réseaux et infrastructures numériques.

SATT (Sociétés d'Accélération de Transfert Technologique)

Cinq SATT vont bénéficier de 330 millions d'euros dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (oct. 2011).

Zoom : l'Institut Mines-Télécom et les investissements d'avenir

Les équipes des écoles de l’Institut Mines-Télécom se sont mobilisées avec leurs partenaires pour obtenir la labellisation de projets d’investissements d’avenir :

  • 2 IDEX (Paris-Saclay, Toulouse)
  • 5 IRT (AESE, B-Com, Jules Verne, RAILENIUM, SystemX),
  • 16 Labex (CaPPA, CHEMISYST, CominLab, IMoBS3, Iron, Lasips, Manutech, SOLSTICE, SMP, NUMEV, UCN@SOPHIA, DIGIWORLDS, CAMI, Ressources 21, SMART, LMH)
  • 7 IEED (Géodénergies, IFMAS, INEF4, INDEED, PIVERT, PS2E, VEDECOM),
  • 9 Equipex (Arronax, DIME-SHS, DIGISCOPE, FIT, GENEPI, IVTV, Manutech, MATMECA, Robotech),
  • 3 SATT (Midi-Pyrénées, Ouest Valo, Saclay).
  • 1 CVT (CVSTENE)
  • 8 Projets Économie numérique
  • 1 IDEFI (Institut Georges-Charpak)